in

Charlène de Monaco cachée par le prince Albert, cette maladie auto-immune qui mine sa santé !

Charlène de Monaco cachée par le prince Albert cette maladie auto-immune qui mine sa santé !
© Cyril Dodergny

La famille princière de Monaco ne dit pas toute la vérité sur le véritable état de santé de la Première dame du Rocher. Charlène de Monaco cachée par le prince Albert, cette maladie auto-immune qui mine sa santé !

En effet, les proches de Charlène de Monaco cacheraient certaines choses sur elle. Si elle se retrouve actuellement dans la principauté, cela ne signifierait pas qu’elle retrouve sa santé de fer. Charlène de Monaco cachée par le prince Albert, cette maladie auto-immune qui mine sa santé !

Charlène de Monaco « ne perd pas du tout la tête »

La maman de Jacques et Gabriella, selon de nombreuses sources, souffrirait de la même maladie que la diva canadienne. Tout comme Céline Dion, la belle-sœur de Caroline de Monaco, depuis son retour d’Afrique du Sud, a perdu elle aussi, énormément de poids.

La princesse, précisaient d’autres sources, aurait même frôlé la mort à cause de la chute de son poids. Si officiellement, elle souffrirait d’une maladie provoquée par une infection à l’ORL, la réalité pourrait dissimuler un autre problème beaucoup plu grave que cela.

Et ce n’est pas non plus à cause d’une éventuelle addiction à un cocktail très toxique de somnifères conformément à la dernière publication de Voici.
D’après Page Six, le problème de l’ex-nageuse Olympique n’est pas du tout d’ordre mental.

Au tout début de son article, le magazine américain se demande alors pourquoi la femme du prince Albert « a failli mourir en Afrique du Sud », avant d’assurer que Charlène de Monaco « ne perd pas du tout la tête ». Il n’y a jamais eu, réitérait la même source, de problèmes de santé mentale.

« Elle rencontre de grandes difficultés à avaler à cause des contractions musculaires, voilà pourquoi elle maigrit à vue d’œil« .

« Elle est juste épuisée par six mois de chirurgie et une incapacité à s’alimenter correctement à cause de cela », confessait une source dans les colonnes de l’hebdomadaire américain sous le grand sceau de l’anonymat.

D’autres sources précisent par contre, qu’elle se nourrirait ainsi que du « liquide avec une paille ». « Elle rencontre de grandes difficultés à avaler à cause des contractions musculaires, voilà pourquoi elle maigrit à vue d’œil ». Le signe d’une maladie auto-immune.