in

Cette nonagénaire fait don de près d’un million d’euros à son village à une seule condition

Cette nonagénaire fait don de près dun million deuros à son village à une seule condition
Cette nonagénaire fait don de près d'un million d’euros à son village à une seule condition !-© Shutterstock

Une nouvelle extraordinaire vient de secouer la petite commune de Maidières ! Une résidente bienfaitrice, dont l’identité reste pour l’instant confidentielle, a légué une somme faramineuse à la localité.

Cette nonagénaire fait don de près d’un million d’euros à son village à une seule condition. Le maire de la petite commune n’en revient pas. Il est encore sous le choc de cette nouvelle. Rappelons que cette coquette somme est supérieure au budget de fonctionnement annuel du village.

Cette nonagénaire fait don de près d’un million d’euros à son village à une seule condition

Lorsque le notaire leur a annoncé le montant, lui et ses adjoints ont d’abord cru à une erreur.

« Nous nous sommes demandé si le notaire avait bien placé la virgule, car cela représente tout de même près d’un million d’euros », déclarait Gérard Boyé, le maire de Maidières, la petite commune située près de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle).

Ce généreux legs inattendu vient de Mlle Marcelle Verelle, ancienne enseignante disparue courant 2018 à l’âge de 96 ans. Elle était très discrète, mais avait un « certain caractère » selon les propres mots du maire.

Les cours de sténodactylographie qu’elle dispensait étaient très populaires dans la commune.

Elle a légué sa fortune, composée de sa maison et de divers placements en assurance-vie, à la commune avec une seule condition en échange : que sa tombe soit entretenue, ce qui sera respecté, assurait l’élu.

« C’est bien la première fois que ça nous arrive » !

« C‘est bien la première fois que ça nous arrive et j’espère que ce n’est pas la dernière fois« , Réagissait Gérard Boyé, enthousiaste quant aux opportunités que ce don va pouvoir offrir à la commune.

Il a des projets ambitieux pour améliorer la vie des habitants, notamment la « rénovation des bâtiments communaux, l’extension du périscolaire, des travaux de voiries et un soutien accru aux associations locales ».

« Ça nous ouvre des perspectives dans un contexte de contraintes budgétaires(…) Avant, plaisante l’édile, on avait des idées et pas de pétrole, mais maintenant, on a du pétrole et il va falloir mettre les idées en marche ».

De plus, il a l’intention de rendre hommage à Marcelle Verelle en donnant son nom à une rue ou un édifice.