in

Cette erreur commise par beaucoup de cyclistes peut coûter 375€ d’amende

Cette erreur commise par beaucoup de cyclistes peut coûter 375€ damende
Cette erreur commise par beaucoup de cyclistes peut coûter 375€ d'amende! -© Getty images

Les déplacements à deux-roues sans moteur sont également régis par le Code de la route. En cas d’infraction, il est possible de se faire sanctionner.

Cette erreur encore commise par beaucoup de cyclistes peut effectivement coûter très cher, jusqu’à 375€ d’amende ! L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous en dit plus dans les prochaines lignes de notre article.

Cette erreur commise par beaucoup de cyclistes peut coûter jusqu’à 375€ d’amende !

En circulant à vélo, il se peut que vous commettez des infractions passibles de sanctions qui peuvent aller de 11 à 375 euros. Sans oublier un éventuel passage au Tribunal correctionnel !

Ceux ou celles possédant préalablement d’un permis de conduire auront moins de difficultés à conduire un vélo. Si on résume : finalement le plus important, c’est d’avoir de bons réflexes et éviter la verbalisation.

Beaucoup avec la hausse du prix des carburants se tournent davantage vers le vélo qui se veut beaucoup moins cher, et écologique (En supprimant les rejets de CO2 dans l’atmosphère polluée de nos villes). Mais attention, évitez cette erreur qui revient bien souvent.

Elle peut vous coûter une amende forfaitaire de 4e classe, minorée à 90€ si vous payez instantanément ou dans les 3 jours.

Ceux qui dépassent un délai d’environ 45 jours soit 1 mois et 1/2, l’amende peut-être majorée à 375 euros, comme expliqué par la Sécurité routière. « Parmi les exemples d’infractions commises : l’usage du téléphone, le non respect d’un stop, la circulation en sens interdit. ».

Tout comme lorsque vous prenez le volant, il est important de conduire votre vélo en étant sobre. Cela évitera la survenue de graves accidents.

Impossible de contester la contravention

La contravention vous parvient par la Poste. Vous ne pouvez pas ici contester le PV car « l’infraction est caractérisée par les circonstances et aucun avocat n’y pourra rien ».

Si vous avez d’une part et d’une autre, un incident comme un simple hématome, vous risquez le juge en correctionnelle concernant les frais médicaux. D’où la nécessité de souscrire la garantie responsabilité civile pour couvrir les dommages causés aux autres, comme indiqué sur Services publics.fr