in

Cette caissière dévoile la face cachée de son métier : « les clients m’en font voir de toutes les couleurs »

Cette caissière dévoile la face cachée de son métier : les clients men font voir de toutes les couleurs
Cette caissière dévoile la face cachée de son métier : « les clients m’en font voir de toutes les couleurs » !-© Shutterstock

Cette caissière dévoile au grand jour la face cachée de son métier : « les clients m’en font voir de toutes les couleurs », confie-t-elle.

Cette caissière dévoile la face cachée de son métier : « les clients m’en font voir de toutes les couleurs »

Être « Hôtesse Service Client » (caissière en plus classe) n’est pas de tout repos. Beaucoup de gens ont tendance à considérer cette profession comme « ingrate« . « Et bon sang, c’est pas facile tous les jours« , confie l’une d’entre elles dans les colonnes de huffingtonpost.fr.

En plus des conditions de travail parfois exigeantes, incluant des horaires flexibles et le travail les week-ends, sans oublier les avantages sociaux souvent peu intéressants, les caissières doivent également faire face à une diversité de clients aux comportements très variés.

« Les clients m’en font voir de toutes les couleurs », confie une autre. Effectivement, les caissières se retrouvent fréquemment confrontées à des clients mécontents qui expriment ouvertement leur insatisfaction.

« Si tu ne veux pas finir caissière…».

Malheureusement, cela peut aller jusqu’à des insultes. Les clients ont tendance à se déchaîner sur les caissières pour différentes raisons.

« Non, mais franchement, c’est une honte ! C’est du vol ! Vos prix sont beaucoup trop chers ! ».

« Pas de code barres, obligée d’appeler en rayon pour vérification de prix. Et le client râle en plus. Parce que bon… Tu devrais connaître touuuuus les prix de touuuuus les rayons de touuuuut le magasin », témoigne cette maman, « hôtesse service client » dans un magasin de bricolage.

« Il est 19h30 passées, le magasin ferme. Et t’as toujours CE mec ou CETTE meuf qui arrive en courant avec 752 articles et qui te dit: « Désolée, je suis en retard et j’avais pas vu l’heure… ! Ouiiiii, bah on a juste répété 42 fois que le magasin allait fermer depuis une demie-heure », poursuit-elle.

« Comment ça ils sont payants vos sacs ? Avec tout ce que je viens d’acheter, vous pourriez me l’offrir quand même! » Mais évidemment Mr Dupont! C’est moi qui décide des prix en plus! »

Sans compter les remarques blessantes des plus indiscrets. « Tu vois ma puce, si tu ne veux pas finir caissière, et demander l’autorisation pour aller faire pipi, tu as intérêt de travailler à l’école ».