in ,

« C’était une horreur » : Jean-Luc Reichmann revient sur ce très « violent » traitement qu’il a suivi, tout ça pour rien !

Cétait une horreur : Jean-Luc Reichmann revient sur ce très violent traitement quil a suivi tout ça pour rien !
© TF1

« C’était une horreur » : Jean-Luc Reichmann revient sur ce très « violent » traitement qu’il a suivi, tout ça finalement pour rien !

« C’était une horreur » : Jean-Luc Reichmann revient sur ce très « violent » traitement qu’il a suivi durant son enfance… Et qui n’a finalement pas servi à grand-chose. Retour sur les confidences de la star des 12 Coups de midi, le jeu culte diffusé chaque mi-journée sur l’antenne de TF1.

Les 12 coups de midi : découvrez qui a remporté le Combat des maîtres ?

Le programme phare présenté par Jean-Luc Reichmann vient ce 26 juin dernier, de célébrer son douzième anniversaire.

Pour l’occasion 56 anciens Maître de midi ont été invités pour s’affronter entre eux.

Ce samedi 9 juillet 2022, C’est Eric qui s’est hissé en finale pour affronter le redoutable Xavier pour le deuxième prime du Combat des Maîtres… Au terme duquel le jeune papa l’emporte face au Breton.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Eric n’aura pas démérité lors de cette finale, qui aura réussi à marquer quatre points face à Xavier.

« J’imagine que la plupart espérait ne pas tomber contre moi au vu de mes performances au combat des maîtres (…) C’est flatteur que les gens pensent ainsi, mais ce n’est pas forcément gagné d’avance« , confiait-il auprès de la rédaction du magazine Télé-Loisirs.

N’oublions pas que TF1 a récemment mis à l’honneur l’animateur des 12 Coups de Midi à travers un documentaire événement retraçant son enfance jusqu’à ce jour.

« C’était très violent. On a fait ça trois fois et j’ai demandé qu’on arrête » !

Jean-Luc Reichmann s’est beaucoup attardé sur son angiome, cette particularité physique qu’il a terriblement du mal à assumer durant sa jeunesse. Ses parents ont d’ailleurs tout essayé en vue de le faire disparaître, mais en vain.

Le compagnon de Nathalie Lecoultre se rappelle, notamment, d’un traitement aussi douloureux qu’inefficace.

Consciente que son fils en souffre, sa mère lui propose de tenter un traitement qui peut fonctionner.

« Ma mère m’emmenait à l’hôpital pour que ça parte. On me mettait de la neige carbonique, ça faisait atrocement mal et ça se voyait encore plus, avec une croûte. C’était une horreur, » se rappelle Jean-Luc Reichmann.

« C’était très violent. On a fait ça trois fois et j’ai demandé qu’on arrête«, raconte celui qui est parvenu à se débarrasser de ce complexe depuis bien longtemps. « Ça m’a forgé le caractère« , reconnaît celui qui était surnommé la tâche.