in ,

« C’est la honte » : 11° C en classe, les parents repartent avec leurs enfants

cest-la-honte-11-c-en-classe-les-parents-repartent-avec-leurs-enfants

À Rouen (Normandie), certains parents ont refusé de laisser leurs enfants à l’école, hier. En fait, la température dans les salles de classe était de 11 à 15 degrés, d’après les établissements. En revanche, la mairie a promis de rallumer le chauffage, dès aujourd’hui. On vous dit tout !

« J’ai vu plein de parents repartir avec leurs enfants. »

Pour le retour des vacances de La Toussaint, la ville de Rouen n’a apparemment pas jugé indispensable d’allumer le chauffage, hier. Étant maman d’écolier, Sana, a assuré qu’elle a appris lundi matin en discutant avec une maîtresse que le la température en classe était de 11 degrés. « Même avec le manteau, on est glacé ! Il fait plus froid à l’intérieur que dehors ! », a-t-elle confié à nos confrères d’Actu.fr.

Cela dit, quelques parents ont pris certaines décisions : « Ce matin, en déposant mon fils et ma fille, j’ai vu plein de parents repartir avec leurs enfants. À l’école, on nous a même proposé de reprendre nos enfants. Je dois aller récupérer les miens à midi. ». Sans doute, cet incident n’a pas touché que l’école des enfants de Sana. Sur les réseaux sociaux, les témoignages des parents font rage : « Ce matin, on nous a conseillé de ne pas enlever le bonnet de nos enfants. On était à deux doigts de reprendre notre fille ».

Un autre internaute décide d’interpeller Nicolas Mayer-Rossignol, le maire de la ville, « il fait actuellement entre 13 et 15 degrés dans les écoles municipales de Rouen. De nombreux parents nous alertent ».

Redémarrage du chauffage aujourd’hui

76actu a interviewé Florence Hérouin-Léautey, adjointe au maire de la ville de Rouen chargée des écoles et de la petite enfance. « Le chauffage est en cours d’être remis en marche dans toutes les écoles de Rouen », a-t-elle indiqué.

De plus, l’élue confie que le chauffage sera de retour aujourd’hui 8 novembre. Les conditions normales de classe seront bientôt de retour, mais une question se pose. Pourquoi ne pas avoir redémarré le chauffage ce lundi pour la rentrée ? Certainement, cette question restera sans réponse.