in

Ce retraité privé d’électricité pour avoir refusé le compteur Linky !

Ce retraité privé délectricité pour avoir refusé le compteur Linky !
Ce retraité privé d'électricité pour avoir refusé le compteur Linky !-© Shutterstock

Ce retraité est privé d’électricité depuis trois semaines pour avoir refusé l’installation du compteur Linky chez lui ! Furieux, il porte plainte contre Enedis.

Ce retraité privé d’électricité pour avoir refusé le compteur Linky !

« Je suis à bout, mon médecin que je connais depuis plus de 20 ans m’a dit “Philippe je ne t’ai jamais connu comme ça.” J’ai perdu 6 kg en 15 jours, je ne dors plus. Je suis en difficulté respiratoire constante« , confie cet ancien professeur d’arts plastiques et d’histoire de l’art qui ne trouve plus de recours pour brancher son appareil respiratoire. .

« J’ai dit que je ne voulais pas (du compteur Linky, NDLR), mais apparemment il n’était pas au courant (un technicien venu chez lui courant mars 2023). En mai, poursuit Philippe, j’ai eu un coup de téléphone d’un représentant d’Enedis qui m’a demandé pourquoi je ne voulais pas le Linky. J’ai répondu que j’avais mes raisons. »

« On m’a dit : si vous ne voulez pas le Linky, vous aurez une coupure de courant. J’ai répondu « mais c’est illégal”. “Oui mais c’est ça ou rien” m’a-t-on dit. », Raconte Philippe.

Le 27 mai, Philippe est privé d’électricité sans qu’il n’ait été prévenu. « Monsieur, on vous coupe le courant parce que vous ne voulez pas de Linky. Ils m’ont dit qu’ils allaient vérifier s’il y avait un index sur mon ancien compteur, et ils en ont profité pour faire barrage et couper le courant.« , indique-t-il.

« On me prend pour un malhonnête(…) On a agi avec moi comme si j’étais un criminel » !

Depuis, révèle Philippe, « Je me promène avec une frontale la nuit ou dans les pièces sombres. Cette nuit, je suis tombé parce que je ne voyais rien dans les escaliers. Je mange froid, je vais chez des amis pour recharger mon portable et mes batteries pour ma lampe frontale. Tous mes aliments froids sont chez mes amis. »

« Pour moi, conclut celui qui peut compter sur le soutien de l’association alerte citoyen communauté urbaine 71 (ACCU 71) dont il est membre, c’est une infraction par abus de faiblesse. Il faut qu’on me remette le courant, je suis dans un état de droit, cette coupure est illégale. EDF peut couper l’électricité à des mauvais payeurs, ou sur décision de justice, mais moi je n’ai rien fait. »

« On me prend pour un malhonnête, un délinquant. On a agi avec moi comme si j’étais un criminel », regrette-t-il auprès de France 3.