in

Ce paiement de la CAF qu’on oublie (presque) tous de demander !

Ce paiement de la CAF quon oublie (presque) tous de demander !
© France Bleu

Ce paiement de la CAF qu’on oublie (presque) tous de demander ! On vous fait le point à travers notre article du jour.

Ce paiement de la CAF qu’on oublie (presque) tous de demander ! Vous risquez fort bien d’être grandement surpris en découvrant quelles aides figurent parmi les moins demandées d’entre toutes. Vous pourriez très certainement faire partie de ces Français qui ne les réclament pas et ce, sans même le savoir !

Voici ces allocations dont beaucoup de Français ne réclament même pas !

Les potentiels bénéficiaires de ces aides sociales sont relativement peu demandeurs.

Le croyez-vous si on vous dit que les aides au logement ainsi que le Revenu de Solidarité Active (RSA), sont les aides les moins demandées par les Français ?

Pourtant très largement connues du grand public, c’est à se demander comment certains Français pourraient encore de nos jours, y passer à côté ?

Selon le site MesAllocs.fr, les aides au logement présentent un taux de non-recours de 37%. Ce taux varie grandement d’une région à une autre.

« Dans les régions où les logements sont les plus chers, cette aide est très largement demandée. Dans les régions comme la Creuse ou encore le Cantal, aux logements abordables, plus de la moitié des potentiels bénéficiaires s’en passent ».

72% des étudiants ne réclament pas leur aide spécifique. Ceci s’explique par le fait que la majorité de ces étudiants vivent toujours avec leurs parents.

Le taux de non-recours au RSA atteint une moyenne de 35 % ! Pour la Vendée et la Haute-Savoie, il dépasse même 70% des potentiels bénéficiaires !

Ce chiffre peut très bien s’expliquer par l’absence de besoin de compléments de revenus dans ces zones très rurales.

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) évalue à 600 000 le nombre de ménages concernés.

Allocations : 10 milliards d’euros non réclamés !

Avez-vous des revenus modestes, ou peut-être aucun revenu ? Prenez contact avec votre CAF locale ! Les formalités sont relativement simples.

Faites une simulation sur leur site internet pour vous faire une petite idée de ce qui vous attend. C’est gratuit, et cela ne vous demande que quelques minutes. Ceci vous permettra de vous fixer. L’aide en question avoisine les 330 € par mois.

Parfois, les démarches administratives retiennent certains Français à ne pas effectuer cette demande même s’ils y ont droit. N’hésitez pas à vous renseigner en ligne ou directement auprès des administrations pour savoir ce qu’il faut faire.

La somme astronomique de 10 milliards d’euros n’est en réalité pas réclamée par les personnes qui peuvent en bénéficier !

Une grande partie de ces aides non réclamées est due au non-recours à l’allocation adulte handicapé (AAH) ainsi qu’à l’allocation éducation enfant handicapé (AEEH).

Leur taux moyen de non-recours atteint respectivement 61% et 85%.