in

Ce livret souvent oublié par les Français cartonne en 2023

Ce livret souvent oublié par les Français cartonne en 2023
Ce livret souvent oublié par les Français cartonne en 2023 !-© iStock

C’est le seul d’ailleurs à pouvoir rivaliser avec l’inflation. D’après les chiffres provisoires révélés par l’Insee, l’inflation sur un an en France atteint 5,9% en avril 2023. Ces chiffres sont susceptibles de varier puisque les données définitives ne seront connues que le 12 mai prochain.

Il est à l’instar du Livret A, l’une des stars des produits d’épargne, ce livret souvent oublié par les Français cartonne comme jamais en 2023 !

Ce livret souvent oublié par les Français cartonne en 2023 !

Sur les ondes de RTL le 25 avril dernier, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a fait l’éloge du LEP plafonné à 7 700 euros en déclarant : « Il y a un formidable développement d’un produit qui est le plus intéressant : c‘est le Livret d’épargne populaire, rémunéré à 6,1%. ».

Effectivement, plus d’un million de Livrets d’épargne populaire ont été ouverts depuis le début de cette année. Pour rappel, son taux est passé à 6,1% depuis le 1er février 2023.

« On est maintenant à 9,2 millions de LEP (en date de fin février, NDLR). C’est plus un million en 3 mois. », affirmait François Villeroy de Galhau. En fin d’année 2021, le nombre de détenteurs de LEP était de seulement 6,9 millions.

Ce qui met en évidence la progression significative de l’utilisation de ce produit d’épargne défiscalisé en 2023.

« Il faut continuer à en parler parce qu’il y a 18 millions de Français qui y ont droit. Parmi tous ceux et celles qui nous écoutent, c’est le meilleur produit et les conseillers bancaires sont en mesure de vous dire si vous y avez le droit », soulignait le gouverneur de la Banque de France.

Vers une baisse du taux de rémunération du LEP ?

En effet, si vous êtes éligible au LEP et que vous n’avez pas encore ouvert un compte, il est préférable de ne plus tarder. Le taux de rémunération de 6,1 % pourrait bien être revu à la baisse dans les mois à venir.

En raison du ralentissement de la hausse des prix, il est probable que son taux sera abaissé à 5,70 % lors de sa prochaine révision automatique, qui aura lieu le 1er août prochain.