in

Ce cortège de mariage hors normes qui provoque la colère des automobilistes !

Ce cortège de mariage hors normes qui provoque la colère des automobilistes !
Ce cortège de mariage hors normes qui provoque la colère des automobilistes !-© iStock

Si le mariage est un événement joyeux qui mérite d’être célébré, ce cortège inhabituel a dépassé les limites, suscitant la colère des automobilistes contraints d’être de simples spectateurs impuissants…Tous les détails dans les prochaines lignes.

Une célébration de mariage qui a tourné au désastre…

Chaque semaine, les actualités sont presque submergées par des histoires de mariages qui tournent mal. Le samedi 10 juin dernier, les résidents de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) ont été témoins d’un cortège de mariage qui a décidé de « privatiser » toute la route, en plein après-midi.

Dans leur désir de montrer leur joie sans aucune retenue, cette horde de véhicules a complètement ignoré toutes les restrictions imposées par le Code de la route en milieu urbain.

Alerté, Charles Aslangul, le maire de Bry-sur-Marne, n’a pas dissimulé son profond agacement d’avoir à nouveau affaire, pour la deuxième fois en l’espace de seulement quinze jours, à ce genre de défilé dans sa propre municipalité.

« Un cortège de mariage [qui n’a pas été célébré dans la même ville, NDLR] de passage chez nous, vient de bloquer volontairement le rond-point du pont de Bry avant de s’engouffrer dans la commune au mépris de nombreuses règles élémentaires du code de la route et de sécurité », rapporte l’élu dans sa page Facebook officielle.

Des amandes et verbalisations…

En effet, ce cortège festif a été le théâtre d’une série de comportements dangereux tels que l’excès de vitesse, feux rouges ignorés, sans parler de la perturbation généralisée du trafic pendant une période prolongée. Ces actions ont suscité l’exaspération des autres conducteurs, contraints de céder le passage.

« Les automobilistes klaxonnaient, les passagers étaient assis sur les portières et ils agitaient des drapeaux colorés », poursuivait le premier magistrat de la ville avant de clamer une « une tolérance zéro » en mobilisant de suite l’unité d’intervention rapide de la police municipale.

« La Police municipale intervient en ce moment même et verbalisera, à ma demande, chaque automobiliste ayant participé activement à ces infractions, ajoutait le maire. La relecture des caméras de la Ville sera effectuée en parallèle, a-t-il fait bien mention. Notamment pour les accélérations inconsidérées avec des grosses cylindrées devant l’hôtel Malestroit qui est un lieu culturel où de nombreux enfants sont accueillis », a-t-il précisé.

En conséquence, pas moins d’une vingtaine de PV ont été dressés contre tous les automobilistes qui ont volontairement participé à ces séries d’infractions. Ce nombre pourrait encore augmenter dès que la police municipale aura terminé de visionner l’ensemble des enregistrements.

Charles Aslangul évoque « l’urgence à remettre de l’ordre dans la société »

« Il y a 15 jours de cela, raconte toujours le maire sur le même réseau social, une quinzaine de verbalisations avait été dressée pour le même motif ». « Célébrer un mariage est heureux », reconnaît le premier édile .

Cependant, « ce n’est pas un prétexte, affirmait-il, pour pourrir la vie des gens en générant des bouchons et autres nuisances inadmissibles quand ce ne sont pas des mises en danger de la vie d’autrui. Ce phénomène assez nouveau se multiplie en France, a-t-il constaté, avant de mentionner « l’urgence à remettre de l’ordre dans la société » face à cet inquiétant état de « decivilsation ».