in ,

Carburants : les prix grimpent après la baisse des remises

carburants-les-prix-grimpent-apres-la-baisse-des-remises

Concernant les carburants, le litre du Super SP95-E10 a augmenté de plus de 13 centimes, en une semaine. En fait, on s’attendait à cela après la réduction des ristournes le 16 novembre.

Fin de la remise carburant de l’État et celle de TotalEnergies

La remise carburant de l’État de 30 centimes le litre, qui a commencé le 1er septembre, a pris fin le 15 novembre. Tout comme celle de TotalEnergies de 20 centimes pour les clients de ses stations-service 20 centimes. Celles-ci ont été remplacées par deux ristournes de 10 centimes chacune se terminant le 31 décembre.

« Ce dispositif aura permis sur toute l’année 2022 une économie moyenne pour l’automobiliste français de 120 euros, à laquelle s’ajoute une économie de 40 euros avec la ristourne de Total », a assuré la semaine passée Gabriel Attal, le ministre délégué des comptes publics, à l’Assemblée nationale.

Carburants : une hausse qui fait mal aux automobilistes

Par conséquent, les prix des carburants ont augmenté la semaine dernière, d’après les statistiques publiées par le ministère de la Transition écologique, lundi 21 novembre, et arrêtés vendredi 18 novembre. Le gazole a augmenté de 10,4 centimes par litre pour le prix de 1,9059 euro TTC par litres. Du côté du Super SP95-E10, la hausse est encore plus spectaculaire. En effet, le prix était de 1,7514 € le litre, soit une augmentation de 13,4 centimes de plus que la semaine précédente.

Notez que les remises de 10 centimes seront valables jusqu’au 31 décembre. Ensuite, le coup de pouce à la pompe plus ciblé suivrait. Cependant, le gouvernement n’a pas encore clairement défini les règles. En effet, l’exécutif songe plus tôt à mettre en place une aide ciblée en 2023 pour les conducteurs « qui ont du mal à joindre les deux bouts », a déclaré Gabriel Attal, ministre des Comptes publics.