in

Canicule : ne prenez SURTOUT PAS ces médicaments contre les maux de tête en période de fortes chaleurs !

Canicule : ne prenez SURTOUT PAS ces médicaments contre les maux de tête en période de fortes chaleurs !
© Shutterstock

Alerte canicule : ne prenez SURTOUT PAS ces médicaments contre les maux de tête en période de fortes chaleurs ! Explications.

En cas de canicule, ne prenez SURTOUT PAS ces médicaments contre les maux de tête. Ils sont vivement déconseillés en cas de fortes chaleurs.

Découvrez pourquoi ne faut-il JAMAIS prendre ces médicaments contre les maux de tête pendant les canicules.

La raison ? Ils « sont susceptibles d’aggraver un syndrome d’épuisement-déshydratation ou un coup de chaleur ».

Aussi, le site de l’Assurance maladie, recommande de bien vérifier chaque traitement médical avec son médecin traitant pour éviter ces deux complications redoutables sus-citées, pouvant survenir en cas de vague de chaleur, comme celle que traverse actuellement le pays.

Font partie de ces médicaments en question, l’aspirine ou le paracétamol, souvent utilisés par la majorité des gens pour traiter les maux de tête et/ou la fièvre.

« Le paracétamol est inefficace en cas de coup de chaleur, et l’aspirine peut perturber la thermorégulation de l’organisme », fait savoir le site de l’Assurance maladie.

Ces autres médicaments vivement déconseillés durant les vagues de chaleur.

D’autres médicaments peuvent aussi représenter un risque en cas de fortes chaleurs. On retrouve dans le lot :

  • Les traitements des maladies cardiaques (diurétiques, médicaments contre la tension et l’angine de poitrine) ou encore ceux traitant les troubles du rythme. La digoxine ne fait pas non plus exception.
  • Les médicaments utilisés en psychiatrie. A savoir les neuroleptiques, les sels de lithium ou tous autres médicaments antidépresseurs pouvant gêner la transpiration ;
  • Les médicaments pour soigner une épilepsie. Ils peuvent vite devenir toxiques en cas de déshydratation ;
  • Les médicaments traitant la migraine. Ces derniers peuvent empêcher la dilatation des vaisseaux de la peau. Parfois, diminuer la transpiration ;
  • Certains antibiotiques et antiviraux peuvent aussi gêner le fonctionnement normal du rein en cas de déshydratation ;
  • Certains immunosuppresseurs gênent le fonctionnement normal du rein en cas de déshydratation ;
  • Certains médicaments utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson, l’incontinence urinaire ou l’allergie peuvent aussi gêner la transpiration.

Voilà pourquoi l’organisme appelle à la vigilance. « N’arrêtez jamais votre traitement sans en avoir parlé à votre médecin ou pharmacien », insiste bien le site.

Ceux ou celles qui sont habitués à l’automédication doivent ainsi faire beaucoup plus attention, et arrêter cette pratique.