in

Canicule 2023 : L’État dévoile des mesures inédites pour survivre à cet été

Canicule 2023 : LÉtat dévoile des mesures inédites pour survivre à cet été
Canicule 2023 : L'État dévoile des mesures inédites pour survivre à cet été !-© iStock

Canicule 2023 : L’État dévoile des mesures inédites pour survivre à cet été. Des mesures qui jusque-là sont d’ordre préventives. Plus de détails dans les prochaines lignes de notre article.

« Les effets du réchauffement climatique sont déjà à l’œuvre en France »

« Les effets du réchauffement climatique sont déjà à l’œuvre en France », annonce le ministère de la Transition écologique. « L’augmentation de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur d’ici 2050 est inévitable », estime-t-il.

Dans cette optique, 15 mesures ont été récemment présentées dans le cadre du plan « vagues de chaleur » afin de « se préparer de façon systématique en amont de la période estivale » et d’« anticiper l’arrivée prévue d’une vague de chaleur et de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux national et local pour en prévenir et en limiter les impacts ».

« Cette année, annonce Christophe Béchu, nous n’allons pas attendre qu’une vague de chaleur arrive pour diffuser des consignes et bonnes pratiques ».

L’État prévoit pour cela de s’appuyer sur les « prévisions météorologiques de Météo-France« , qui permettent d’anticiper les épisodes de forte chaleur jusqu’à une semaine à l’avance. « Ce délai sera mis à profit pour alerter les différents acteurs de la prévention et de la gestion des risques ».

Canicule 2023 : L’État dévoile des mesures inédites pour survivre à cet été

Dans un effort sans précédent, l’État lance une vaste campagne de sensibilisation destinée au grand public, mettant en avant les travaux essentiels à réaliser dans les foyers pour affronter la canicule.

« Ces bonnes pratiques ne sont pas toujours connues du grand public. Notamment dans les régions peu habituées aux fortes chaleurs. Ce qui entraîne des achats en urgence de climatiseurs mobiles énergivores et peu efficaces ».

Le gouvernement met également en exergue les « bons gestes » permettant d’éviter les noyades et de prendre soin de nos animaux de compagnie. « Les animaux peuvent être exposés à des conditions préjudiciables à leur bien-être et à leur survie ».

Face à des températures extrêmes, les communes recenseront les îlots de fraîcheur et les fontaines tandis que des messages de prévention seront diffusés dans les transports et par SMS.

Les personnes vulnérables seront encouragées à s’inscrire sur les registres communaux, existant depuis la canicule de 2003, pour être tenues informées en cas de danger.

RTE et Enedis, relaie La tribune, « renforceront dès l’été 2023 les moyens de surveillance et d’intervention en déployant des équipes d’urgence pendant les vagues de chaleur et de sécheresse afin d’éviter des coupures de courant ».

Les bâtiments scolaires feront également l’objet de contrôles annuels, avec une attention particulière portée aux salles d’examen.

Dans le monde de l’entreprise, un guide détaillé sera mis en place pour améliorer les conditions de travail en période de canicule, tandis que les inspections du travail seront intensifiées dans les secteurs les plus exposés aux risques liés à la chaleur.

Enfin, chaque département effectuera un recensement des événements culturels et sportifs, afin de les inciter à adapter leur organisation face aux aléas climatiques. En cas de risques élevés, les préfets peuvent aller jusqu’à reporter ou annuler ces événements.