Camaïeu : Noz fait d’impressionnantes remises sur les vêtements déjà en boutique

camaieu-noz-fait-dimpressionnantes-remises-sur-les-vetements-deja-en-boutique
publicité

Officiellement mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille il y a plus d’un mois, Camaïeu a été contrainte de licencier 2.600 salariés et de vendre aux enchères son carnet de commandes à bas prix. Les détails !

Noz répond à l’offre de Camaïeu

Après avoir répondu à l’appel et ne rater cette opportunité pour rien au monde, l’acheteur professionnel Noz acquiert les pièces Camaïeu. Soit plus de 50 000 cartons de vêtements et accessoires provenant des 509 anciens magasins et entrepôts Camaïeu de Roubaix. Une aubaine pour Noz, actuellement la seule marque à détenir les dernières icônes de l’enseigne, fondée en 1984.

publicité

À cette occasion, « environ 150 personnes » ont été appelées à gérer l’afflux massif d’actions Camaïeu. C’est ce qu’a indiqué son siège à Mayenne, Sébastien Jaffrès, selon La Voix du Nord. Selon l’expert, « les arrivages se poursuivront tout le mois » et « les Noz les plus proches des anciens magasins Camaïeu seront les premiers servis ». Par conséquent, pour conclure l’affaire avec ses clients fidèles, Noz a prévu une énorme vente.

Des remises de -30 à -50 % chez Noz

Alors que la veille de la vente de Noz, le prix était encore « en discussion », aujourd’hui ce n’est plus le cas. Puisque les stocks de Camaïeu sont déjà disponibles dans les rayons. Pour l’occasion, le géant du déstockage a opté pour des remises impressionnantes, qui peuvent varier d’une collection à l’autre. Jusqu’à présent, -30% s’applique aux produits déjà vendus par la marque avant la dernière clôture et -50% au reste des invendus de Camaïeu.

publicité

On peut dire qu’il s’agit ici de grosses promotions que Noz peut se permettre. Car 4 315 000 euros équivalaient à plus de 2,4 millions d’articles achetés. Soit environ 1,79 euro la pièce. De quoi sécuriser les marges de Noz et des prix attractifs pour les clients. Ainsi, on peut s’attendre à de nouvelles réductions dans les semaines à venir.

publicité