in ,

Camaïeu : les magasins Noz ont racheté tout le déstockage, voici où le trouver

camaieu-les-magasins-noz-ont-rachete-tout-le-destockage-voici-ou-le-trouver

Camaïeu a fermé ses portes, mais les pièces restantes seront vendues ailleurs. En fait, c’est Noz qui a racheté tout le stock. Certainement, ils ont accouru quand le reste des vêtements a été vendu aux enchères. Ce mercredi 2 novembre, l’événement s’est tenu à Vendeville. Bilan : Noz acquiert la quasi-totalité du stock pour 3,8 millions d’euros.

Vente totale de 3,8 millions d’euros

Un commissaire-priseur dénommé Patrick Deguines assène que « C’est trois fois plus que ce qui était espéré ». Avec beaucoup d’enthousiasme, il révèle : « Pari réussi ! ». En revanche, pour Camaïeu, c’est tout autre chose. Effectivement, la marque, bâtie en 1984 à Roubaix, a baissé ses rideaux fin septembre, affectant aussi 2 100 employés.

Pour ces enchères, plus de 50 acheteurs ont manifesté leur intérêt. Le programme comprenait des pulls, des manteaux, des jeans et d’autres pièces des dernières collections. Au total, il y avait plus de 1,5 million d’articles à vendre. Selon les experts de Mercier & Cie, ces produits auraient pu générer des ventes de « plus de 40 millions d’euros » s’ils avaient été vendus en magasin.

Noz a emballé tout le stock

Toutefois, les stocks sont désormais répartis entre les 509 magasins de la marque en liquidation judiciaire et ses entrepôts roubaisiens. En revanche, tout cela doit disparaître d’ici mi-novembre. Après presque 40 ans d’activité, c’est un calvaire pour Camaïeu.

D’autres candidats ont tenté d’intervenir lors de l’enchère. En fait, le lot le plus convoité s’est avéré être la collection hiver 2022, qui devait sortir en magasin en octobre. Le prix a été fixé à 450 000 euros. Or, cela va doubler. Et c’est Noz qui l’empochera !

Quand et où acheter ces articles Camaïeu ?

En fait, la marque spécialisée dans le déstockage a racheté tout le reste. Sauf qu’elle n’a pas remporté les deux plus petits lots : ceux des stocks des magasins de Corse et de Monaco. Noz vendra rapidement les produits Camaïeu achetés dans ses 300 magasins en France.

De plus, Sébastien Jaffrès souligne que : « Nos magasins sont déjà prêts à accueillir ces articles. On les y trouvera d’ici à trois semaines maximum, moins chers qu’ils ne l’auraient été chez Camaïeu ».