in

CAF : qui peut prétendre à son prêt à taux zéro (PTZ) de 25 000€ ?

CAF : qui peut prétendre à son prêt à taux zéro (PTZ) de 25 000€ ?
CAF : qui peut prétendre à son prêt à taux zéro (PTZ) de 25 000€ ?-© iStock/ Getty images

Comme son nom l’indique, c’est un crédit dont les intérêts sont à zéro. Comment est-ce possible, vous demandez-vous peut-être ? Eh bien, tout simplement parce que l’État prend tout en charge jusqu’aux frais de dossier.

Mais attention, ce crédit ne prend pas en charge la totalité de votre achat immobilier. Il est plafonné entre 10% et 40% du montant de l’opération selon certains critères. Et d’un la nature du bien et de deux, la zone géographique concernée. Il devra être complété avec un apport ou un autre prêt bancaire. La caisse d’allocations familiales (CAF) offre elle aussi son prêt à taux zéro allant jusqu’à 25 000€ : qui peut y prétendre ? On vous aide à y voir plus clair.

CAF : qui peut prétendre à son prêt à taux zéro de 25 000€ ?

Une aide qui tombe à pic à l’heure où les conditions d’octroi du crédit immobilier tendent à se durcir. Les primo-accédants sont les premiers pénalisés, notamment les jeunes actifs aux revenus modestes.

Pour les aider à acquérir leur propriété, ces derniers peuvent compter sur certains dispositifs d’aide dont le PTZ. Saviez-vous que la CAF propose aussi des prêts bancaires adaptés à vos revenus ?

Le prêt à taux zéro s’adresse notamment aux primo-accédants ou encore aux personnes n’ayant pas été propriétaires de leur logement au cours des 2 ans précédant la demande. Seuls les employés du secteur privé peuvent en profiter.

Dans la foulée, il existe une autre formule baptisée le Prêt Action Logement dont les conditions d’accessibilité sont similaires, d’un montant oscillant entre 7 000 à 25 000€ en fonction de la localisation du bien en question.

Ce petit détail à ne pas oublier avec le Prêt pour l’Amélioration de l’Habitat (PAH)

Sinon, vous pouvez toujours vous tourner vers le Prêt pour l’Amélioration de l’Habitat (PAH) qui vous épaule dans les travaux et l’achat du mobilier de première nécessité d’une résidence principale ( lit, table de cuisson, ordinateur, etc. ).

Mais ici, il y a une différence majeure par rapport aux deux autres : le taux d’intérêt s’élève à 1%. Le remboursement du Prêt pour l’Amélioration de l’Habitat s’étale sur une période de 36 mois.