in

CAF : cette prime de 586 euros que vous pourriez gagner chaque mois !

CAF : cette prime de 586 euros que vous pourriez gagner chaque mois !
© Adobestock

CAF : découvrez cette prime de 586 euros que vous pourriez gagner chaque mois grâce à ce dispositif. Le point avec Il est encore temps.

Alors que les Français éligibles viennent récemment de recevoir leur prime de Noël, versé depuis le 14 décembre 2022 par Pôle Emploi, 15 décembre pour la CAF et la MSA, la rédaction souhaite attirer votre attention sur cette autre aide à laquelle vous pourrez prétendre. Découvrez vite cette prime de 586 euros versée par la CAF que vous pourriez gagner chaque mois !

Ce complément de revenus de 586€ de la CAF que vous pourrez toucher tous les mois.

A l’heure où les temps sont durs comme ceux que la France traverse actuellement, une aide de plus ne manquera pas de soulager les portefeuilles de bien de ménages.

Si beaucoup sont éligibles à cette prime de 586 euros, peu de Français en font pourtant la demande.

Ce dispositif d’aide s’adresse notamment à ceux qui exercent une activité salariale ou indépendante. Ce complément de revenus est mieux connu sous l’appellation de Prime d’activité.

Cette prestation sociale est versée par la Caisse des allocations familiales (CAF) sous conditions de ressources aux travailleurs modestes, dont le revenu n’excède pas un certain plafond.

Le montant de la prime d’activité s’élève à 586,23 euros par mois. Ces plafonds de ressources varient en fonction des situations.

Il est de 1885,28 euros pour une personne seule sans enfant à charge. Et de 2636,87 euros pour un couple mono actif sans enfant à charge. Comptez 601,26 euros par enfant supplémentaire.

Le calcul du montant de la prime d’activité est le suivant : (montant forfaitaire éventuellement majoré + 61 % des revenus professionnels + bonifications individuelles) – ressources prises en compte du foyer.

Voici comment bénéficier de la Prime d’activité.

Pour bénéficier de cette aide non imposable, il faut remplir certains critères dont une condition d’âge. Pour y prétendre, il faut avant tout avoir plus de 18 ans.

Par ailleurs, il faut également vivre en France de façon permanente. La durée des séjours hors de France ne doit pas dépasser 3 mois de date à date. Cette aide n’est seulement versée que pour les mois complets de présence dans la France.

Les ressortissants étrangers (hors EEE) doivent être titulaires d’une carte de résident ou d’un titre de séjour autorisant à travailler depuis au moins 5 ans.

Il est à noter que les étudiants salariés, stagiaires et apprentis de plus de 18 ans peuvent eux aussi, bénéficier de la prime d’activité.

Toutefois, ces profils doivent assumer seul la charge d’un ou plusieurs enfants ou avoir une activité professionnelle, qu’elle soit salariée ou non, dont le revenu net dépasse un plafond.