in

CAF : ces avantages des allocations familiales que tout le monde ne connaît pas

CAF : ces avantages des allocations familiales que tout le monde ne connaît pas
CAF : ces avantages des allocations familiales que tout le monde ne connaît pas !-© iStock

Découvrez tous ces avantages des allocations familiales que beaucoup d’allocataires de la Caf ne connaissent peut-être pas encore. Plus de détails dans les prochaines lignes de notre article.

CAF : vers une hausse des allocations familiales

Les allocations familiales s’adressent aux familles avec plusieurs enfants. Pour y prétendre, il faut au moins avoir deux enfants de moins de 20 ans.

Si donc vous n’avez qu’un seul enfant, vous devez plutôt vous tourner vers l’allocation de base de la Paje. Il est possible d’en bénéficier jusqu’aux 3 ans de votre enfant.

Le montant des allocations familiales tient compte du nombre d’enfants dans la famille. Il augmente en cas de nouvelle naissance. Cette aide de la Caf est versée à partir de votre deuxième enfant.

MONTANTS DES ALLOCATIONS FAMILIALES SELON LE NOMBRE D’ENFANTS
Nombre d’enfants Montant de base Montant intermédiaire Montant minimal
2 enfants 141,99 euros 71 euros 35,50 euros
3 enfants 323,91 euros 161,95 euros 80,98 euros
4 enfants 505,83 euros 252,92 euros 126,46 euros
Par enfant en plus + 181,92 euros + 90,97 euros + 45,48 euros

Le barème entre en vigueur jusqu’au mois de mars 2024. Les allocations familiales devront subir une hausse au 1er avril 2024, tout comme les autres prestations familiales et sociales. Voilà une bonne nouvelle pour les bénéficiaires.

Zoom sur ces avantages que tout le monde ne connaît pas

Si le parent entreprend les démarches nécessaires auprès de la Caf avec un certain retard, il ne se voit pas forcément privé des paiements auxquels il aurait dû avoir droit.

Un versement rétroactif des allocations familiales s’applique, permettant le versement des prestations pour les mois précédents, dans la limite d’un délai de 2 ans.

Si votre famille comprend un enfant de plus de 14 ans, vous avez droit à une majoration de 71 €, en plus du montant des allocations familiales. Mais attention, celle-ci n’est pas due si l’enfant en question « est l’aîné d’une famille de 2 enfants ».

Un enfant n’est plus considéré comme enfant à charge dès lors qu’il atteint son 20e anniversaire. Néanmoins, la famille peut compter sur une allocation forfaitaire provisoire. Mais il faut pour cela qu’il reste au foyer familial.

Par ailleurs, il ne doit pas percevoir un revenu professionnel supérieur à 1 047,55 euros par mois.

En outre, il faut que la famille ait « au moins 3 enfants à charge le mois précédant ses 20 ans », un avantage qui ne concerne alors que les familles nombreuses.