in

« Ça m’a brisé le cœur… » : Naïma Rodric (Lucille) brise le silence sur son départ précipité d’Un si grand soleil 

Ça ma brisé le cœur... : Naïma Rodric (Lucille) brise le silence sur son départ précipité dUn si grand soleil 
© France 2

« Ça m’a brisé le cœur… » : Naïma Rodric (Lucille) brise le silence sur son départ précipité d’Un si grand soleil sur France 2. Ses aveux.

A trois mois de son départ, Naïma Rodric (Lucille) brise le silence sur son départ précipité d’Un si grand soleil : « Ça m’a brisé le cœur… » ! Depuis 17 janvier, l’interprète de Lucille a changé sur la Deux. Ce n’est que tout récemment que la comédienne a livré sa propre version des faits.

« Contrairement à ce qui a été dit, je n’ai pas claqué la porte » !

« Je n’ai pas claqué la porte« , affirme-t-elle par rapport à sa décision de partir. Si une source proche de la production de la série laissait entendre dans les colonnes du Midi Libre qu’elle avait pris tout le monde de court, « jusqu’à la production ».

En entretien à Télé Star, celle qui partage la vie d’Alexandre Varga a enfin élucidé la vraie raison de son départ. « Contrairement à ce qui a été dit, je n’ai pas claqué la porte. J’ai quitté la série par choix artistique », donnait-elle le ton.

« Cela faisait deux mois qu’on en parlait avec la production et les auteurs. J’avais été approchée par Olivier Marchal pour jouer dans Overdose, son prochain film produit par Gaumont et Amazon. C’était une opportunité à côté de laquelle je ne me voyais pas passer. », indiquait Naïma Rodric.

Naïma Rodric revient sur ses regrets dans Un si grand soleil sur France 2

L’actrice en a profité pour remettre les pendules à l’heure en expliquant que ce n’était pas de la lassitude comme beaucoup le prétendait.

« Je venais même de signer la saison 4, c’est dire ! J’y allais même avec beaucoup de plaisir et puis ce projet est arrivé. On a tenté de trouver une solution avec les auteurs et la production d’Un si grand soleil pour que Lucille parte en stage par exemple, le temps que je puisse tourner ce film. En vain.« , déplorait-elle.

« Et c’est dommage parce qu’il aurait fallu qu’on me libère sept jours à peine. Mais je crois que c’était compliqué de tout réécrire dans le temps imposé par une quotidienne(…) »

« L’intrigue avait déjà été réécrite et les auteurs ne pouvaient pas sortir une troisième version avec un autre personnage de la série. On s’est retrouvé dans une impasse, j’ai donc pris la décision de partir. », éclaircit-elle.

Ce départ ne lui a pas laissé insensible. « Ça m’a brisé le cœur parce que je suis très attachée à mes partenaires qui sont, pour la plupart, devenus des amis ».

Pour autant, rajoute-t-elle « Je ne regrette pas d’avoir fait un choix artistique important pour moi. La seule chose que je pourrais regretter c’est qu’on n’ait pas réussi à trouver le moyen de cumuler les deux tournages. C’est dommage mais pas dramatique non plus. C’est juste une page qui se tourne. »