in

Banques : voici pourquoi elles vous incitent à avoir une carte à débit différé

Banques : voici pourquoi elles vous incitent à avoir une carte à débit différé
© Femme Actuelle

Découvrez ce que cherchent réellement les banques : voici pourquoi elles vous incitent à avoir une carte à débit différé. On fait le point pour vous !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce geste des banques est loin d’être désintéressé. Voici pourquoi les banques vous incitent à avoir une carte à débit différé. La rédaction d’Il est encore temps vous fait le point dans les prochaines lignes de notre article.

“La cotisation annuelle moyenne de la carte de paiement à débit immédiat a dépassé celle de la carte de paiement à débit différé » !

Comme annoncé ce mercredi 16 février 2022, l’étude de l’Observatoire des tarifs bancaires (OTB) précise que pour la première fois, la cotisation annuelle moyenne de la carte de paiement à débit immédiat a dépassé celle de la carte de paiement à débit différé« .

Une carte à débit immédiat vaut désormais le montant de 42,70 euros par an en moyenne, contre 42,53 euros pour la deuxième catégorie.

Un écart minime toutefois, il faut savoir que l’année dernière encore, le rapport de force était inversé. « Des années plus tôt, l’écart annuel approchait les 10 euros pour une Mastercard Standard ».

Si les cartes à débit différé ont toujours été plus chères, c’est parce qu’elles offrent beaucoup de commodités aux clients.

Les titulaires peuvent par exemple regrouper, et décaler l’ensemble des paiements effectués pendant le mois à la fin du mois en cours, voire au début du suivant.

C’est en quelque sorte un crédit gratuit offert au particulier. Il peut conserver un solde élevé, absorber des dépenses exceptionnelles avant la tombée du salaire. Voilà qui vous permettra d’éviter de vous acquitter de considérables frais d’incidents bancaires.

Les retraits d’argent quant à eux, seront facturés au fil de l’eau. Les cartes à débit immédiat requièrent quant à eux, le paiement dans un délai de deux à trois jours.

Cartes à débit différé : quel intérêt pour la banque ?

Le débit différé doit engager des coûts pour offrir ce service. Quel bénéfice pour les banques ?

La commission interbancaire est plafonnée à 0,3% pour les cartes à débit différé, contre 0,2% pour les cartes classiques.

Au vu des milliards de transactions effectuées tous les ans, la différence de produit net bancaire peut très vite grossir.

C’est tout naturellement que les banques ont abaissé le prix du débit différé, et augmenté le coût du débit immédiat.