in

Avion : Qui a droit à l’accoudoir du milieu ? Une hôtesse de l’air vous répond

Avion : Qui a droit à laccoudoir du milieu ? Une hôtesse de lair vous répond
Avion : Qui a droit à l'accoudoir du milieu ? Une hôtesse de l’air vous répond !-© Getty images

Lors de vos voyages en avion, qui a effectivement droit à l’accoudoir du milieu ? Voici la réponse d’une hôtesse de l’air !

L’étiquette du compartiment supérieur : à qui appartient-il réellement ?

Comme expliqué par cette professionnelle de bord, le manque de courtoisie peut rapidement transformer les voyages en avion en véritable cauchemar, tant pour les passagers que pour le personnel de bord.

De plus en plus de voyageurs renoncent aux bagages enregistrés au profit d’un seul sac cabine. Mais faut-il encore savoir à qui revient de profiter du compartiment supérieur ? Comme expliqué par Kristie Koerbel, le principe du « premier arrivé, premier servi » devrait être appliqué.

En outre, il est de bon sens que le compartiment situé au-dessus de votre siège vous revienne. Cependant, vous devrez le partager avec vos voisins de siège ainsi qu’avec les autres passagers à proximité.

Évitez également de ne pas toucher aux affaires des autres passagers. Si un sac est déjà présent dans le compartiment supérieur attribué à votre siège, vous devrez chercher un autre emplacement pour le vôtre.

Il est en effet considéré comme impoli et malvenu de déplacer les bagages à main des autres passagers, explique Kristie Koerbel.

« Vous n’êtes pas propriétaire de l’espace situé juste au-dessus de votre siège, et il n’est pas acceptable d’enlever le sac de quelqu’un d’autre pour faire rentrer le vôtre », indique celle qui est hôtesse de l’air depuis 21 ans.

Avion : Qui a droit à l’accoudoir du milieu ? Une hôtesse de l’air vous répond

Quid de l’accoudoir du milieu ? Comme rapporté dans un article du New York Times, seul un passager a le droit d’utiliser les deux accoudoirs du milieu lors d’un voyage en avion. Selon l’hôtesse de l’air citée par le média, ce privilège devrait être réservé exclusivement à la personne occupant la place du milieu.

« Les personnes assises de chaque côté devraient se contenter d’un seul accoudoir puisqu’elles ont le luxe d’être près du hublot ou de l’allée », souligne Kristie Koerbel. « C’est le prix de consolation pour ceux qui sont coincés entre deux personnes et n’ont nulle part où s’appuyer. Affaire classée ».