Automobilistes : cette nouvelle vignette qui arrive à coller sur votre pare-brise

Automobilistes : cette nouvelle vignette qui arrive à coller sur votre pare-brise
Automobilistes : cette nouvelle vignette qui arrive à coller sur votre pare-brise !-© iStock

Ce nouveau système de vignette qui débarquera bientôt sur votre pare-brise. Découvrez tous les détails dans les lignes qui suivent…

Automobilistes : zoom sur cette nouvelle vignette qui arrive…

Tandis que les vignettes Crit’Air continuent à faire polémique en France, se pose la question de savoir si cette nouvelle vignette deviendra obligatoire pour circuler sur les autoroutes.

En Autriche, en tout cas, elle est déjà mise en place sur leur réseau autoroutier. Depuis 1997, une loi autrichienne oblige chaque conducteur empruntant les autoroutes autrichiennes à avoir une vignette autoroutière sur son pare-brise.

Désormais, ces précieux sésames peuvent également être acquis sous forme numérique. Vous avez le choix entre « trois durées de validité : dix jours, deux mois ou une année complète« , Explique le site autoplus.fr.

Une quatrième vignette fera son entrée en 2024, ce qui veut dire davantage de possibilités pour les conducteurs occasionnels.

Jusqu’à présent, la durée minimale était de 10 jours, mais désormais, une vignette d’une journée sera disponible. De plus, l’Autriche prévoit une grille tarifaire uniforme pour ces différentes vignettes. Voici les nouveaux tarifs :

Vignette journalière : 8.60 euros
Vignette de 10 jours : 11.50 euros
Vignette de 2 mois : 28.90 euros
Vignette de 12 mois : 96.40 euros

Contrairement à la France, il n’y a pas de barrière de péage en Autriche.

Néanmoins, il y a une petite exception. Durant votre voyage en Autriche, vous pourriez être amené à payer des suppléments, liés principalement au passage à travers les tunnels.

A quand pour la France ?

Les autoroutes françaises étant en constante évolution, ne verrons-nous pas un jour l’arrivée de ce type de vignette sur nos autoroutes ? Pas sûr !

La raison est que « les contrats conclus entre les sociétés concessionnaires d’autoroute et l’État sont tellement verrouillés » qu’il semble peu probable qu’une telle mesure soit mise en place à court terme.

Toutefois, il ne faut pas oublier que la plupart des concessions sur les autoroutes françaises prendront fin entre 2031 et 2036.