in

Augmentation des salaires : cette annonce très surprenante de Bruno Le Maire 

Augmentation des salaires : cette annonce très surprenante de Bruno Le Maire 
© AFP

Augmentation des salaires : cette annonce très surprenante de Bruno Le Maire. On vous fait le point dans les lignes qui suivent…

Afin d’aider les Français à faire face à l‘inflation, l’État a décidé de faire un geste. Dans cette perspective, le Ministre de l’économie, des finances et de la relance a annoncé une potentielle hausse des salaires dans les prochains mois. Augmentation des salaires : cette annonce très surprenante de Bruno Le Maire.

La France vers une augmentation de salaires ? 

Cette initiative ne plaira pas cependant à tout le monde. Bruno Le Maire a en effet appelé les entreprises qui le peuvent, à augmenter les salaires, lors d’une réunion à Bercy avec les organisations patronales.

« Il faut, dit-il que nos compatriotes se disent ‘Ça me rapporte de travailler’ et pas ‘Ça me coûte cher' » en raison de la flambée du prix de l’essence.

Il a toutefois rejeté « des augmentations générales, partout, décidées par l’administration » puisqu’estimait-il, « ce n’est pas comme ça que ça marche ».

Le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), François Asselin, a rappelé les marges de manœuvre réduites pour les patrons.

« Une entreprise ne peut distribuer que ce qu’elle gagne. Le principe de réalité s’impose à elle », faisait savoir celui qui rejette toute « hausse de salaire uniforme ».

Ils doivent selon Dominique Métayer, « permettre de trouver une solution de compromis qui satisfasse tout le monde et ne mettent pas les entreprises en difficulté sur la durée ».

«Le retour de l’inflation est une source de préoccupation et d’inquiétude, d’angoisse pour des millions de compatriotes »

« Il faut faire attention, ne pas handicaper l’avenir« , abondait le président de l’Union des entreprises de proximité.

«Le retour de l’inflation est une source de préoccupation et d’inquiétude, d’angoisse pour des millions de compatriotes » , assurait-il tout en exhortant une augmentation des salaires significative, mais progressive.

Le gouvernement compte faciliter l’administration des primes salariales. A savoir la prime « Macron », qui devrait être triplée.

Sur le précédent mandat d’Emmanuel Macron, « environ 50 % des TPE/PME ont versé à leurs salariés la prime Macron ».

Afin d’inciter les entreprises à verser davantage cette prime, François Asselin (président de la CPME) appelle le gouvernement à permettre aux entreprises de verser ces primes en plusieurs traites.

« Il faut revenir à la moyenne (européenne), pour restaurer les marges de nos entreprises. À partir du moment où elles ont des marges, elles investissent, elles créent de l’emploi et elles peuvent augmenter les rémunérations des salariés » , souligne le coprésident du Mouvement des entreprises de taille intermédiaire (METI) Frédéric Coirier.