in

Attention, cette nouvelle loi va augmenter vos dépenses au supermarché !

Attention, cette nouvelle loi va augmenter vos dépenses au supermarché !
Attention, cette nouvelle loi va augmenter vos dépenses au supermarché !-© Shutterstock

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs ! Cette nouvelle loi va augmenter vos dépenses au supermarché ! Voici plus de détails pour vous.

Attention, cette nouvelle loi va augmenter vos dépenses au supermarché !

Alors que les prix ne cessent de monter en flèche (+16% en un an selon les derniers chiffres de l’Insee), la nouvelle loi Descrozaille, votée par le Parlement en mars dernier, va encore donner un coup au pouvoir d’achat des ménages français.

Même si l’inflation devrait ralentir d’ici fin 2023, votre portefeuille ne risque pas de se regarnir pour autant. Attachez bien votre ceinture !

Cette loi vise en effet à protéger les intérêts des producteurs et des industriels face à la grande distribution. Petit problème : ce sont vos finances qui en payeront le prix fort.

Les fournisseurs sont désormais autorisés à interrompre les livraisons aux magasins en cas d’échec des négociations annuelles avec les distributeurs.

Ces négociations en question servent à déterminer les prix d’achat et de revente des produits vendus en supermarché. Auparavant, en cas de désaccord entre les deux partis, « le précédent contrat devait être tout de même honoré par le fournisseur », comme rappelé par le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau.

Au milieu de cette lutte pour le commerce équitable, malheureusement, ce sont les consommateurs qui en subiront les conséquences.

En effet, la loi Descrozaille vise également à restreindre les promotions en magasin. Les offres telles que « un article acheté = un article offert » ou « moitié prix sur ce produit » seront désormais révolues.

Une mesure qui va « peser lourd sur le budget des ménages », affirme l’UFC Que Choisir !

Dès le 1er mars 2024, les promotions portant sur les produits non-alimentaires vont être limitées à 34%. Cette mesure, souligne l’UFC Que Choisir, va « peser lourd sur le budget des ménages » sachant que les produits d’entretien ou d’hygiène, les couches comme le maquillage comptent parmi les plus chers en supermarché.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite prolonger jusqu’en 2025 l’obligation pour les distributeurs de revendre les produits alimentaires avec une marge d’au moins 10%. Le retour des produits vendus à prix coûtant ne sera visiblement pas pour demain, estiment nos confrères du JDN !