in

Assurance Vie : 7 points principaux à contrôler sur votre relevé annuel

Assurance Vie : 7 points principaux à contrôler sur votre relevé annuel
© Capital

Assurance Vie : 7 points principaux à contrôler sur votre relevé annuel. On vous donne toutes les infos nécessaires.

C’est lors de ce premier trimestre 2022 que vous allez recevoir votre relevé annuel d’assurance vie. Comment le lire ? Sur quels critères devrez-vous vous attarder ? Assurance Vie : 7 points principaux à contrôler sur votre relevé annuel.

1 – Le rendement du fonds en euros

Sur votre relevé annuel d’assurance vie, vous trouverez évidemment la situation de vos comptes au 31 décembre 2021, dont le détail de vos placements, le montant en euros de vos intérêts perçus et le taux de rendement net de frais de gestion.

« Après un rendement moyen de 1,28% en 2020 pour l’ensemble du marché, celui de 2021 est attendu autour de 1,1%« .

Les intérêts du contrat d’assurance vie sont annuellement soumis aux prélèvements sociaux au taux de 17,2%.

Ce pourcentage devra être déduit de la performance nette de frais de gestion indiquée par le relevé de votre assureur pour ainsi obtenir le rendement effectif de votre placement.

Si le contrat est conservé au moins 8 ans, les gains sont exonérés d’impôt sur le revenu.

2 – Les rendements des unités de compte

Les rendements des unités de compte (UC) sont aussi détaillés sur votre relevé annuel. Vous trouverez alors le nombre de parts pour chaque UC, leur valeur liquidative ainsi que le montant investi.

C’est l’occasion de les comparer avec d’autres UC proposées par votre assureur.

L’investissement en UC permet de bénéficier des taux boostés sur le rendement du fonds euros.

3 – Les frais

En plus des profits réalisés, le relevé d’assurance vie donne aussi des détails sur les frais qui vous ont été facturés en 2021.

« Il faut vérifier les frais de gestion, généralement situés entre 0,60% et 1% pour le fonds en euros et les frais prélevés sur les unités de compte », indique Gilles Belloir, directeur général de Placement-Direct.

  • Les frais de gestion du contrat, prélevés par l’assureur.
  • Les frais de gestion de l’actif, prélevés sur le rendement brut des UC par la société de gestion.
  • Les rétrocessions de commission. Il s’agit de la part des frais de gestion de l’actif reversés aux distributeurs de votre contrat d’assurance vie, au dépositaire ou à l’assureur.

4 – Les indices de référence

Pour chaque UC, l’indice de référence y est aussi indiqué. Ce qui permet une évaluation de la performance de l’unité de compte par rapport au marché ou au secteur de l’UC investie.

5 – Les rendements des contrats de même catégorie

Le relevé doit faire mention du rendement garanti moyen ainsi que du taux moyen de participation aux bénéfices des contrats de même nature commercialisés ou fermés à la commercialisation de la compagnie d’assurance.

Cette information permet à l’épargnant de comparer les contrats chez son assureur. Si besoin est, de transférer son épargne vers un contrat plus rémunérateur.

« À performance nette équivalente, les frais d’anciens contrats peuvent être plus élevés que d’autres plus récents », confirme encore le DG de Placement-Direct.

6 – Les opérations

Vous pouvez aussi observer vos opérations de l’année écoulée ( versements, arbitrages, mouvements (le versement de dividendes ou de coupons ou le changement d’allocation) ou les rachats effectués.

7 – Une incitation à la prise de contact

« Le relevé de situation permet de faire le point sur son contrat et notamment la clause bénéficiaire ( personnes bénéficiaires de l’épargne accumulée, en cas de décès du souscripteur). C’est l’occasion de se poser la question et de rentrer en contact avec son assureur pour vérifier si cette clause est toujours à jour », souligne Gilles Belloir.