in

Assurance vie : 3 façons de récupérer votre argent épargné

Assurance vie : 3 façons de récupérer votre argent épargné
© La Croix

Assurance vie : découvrez 3 façons de récupérer votre argent épargné. On vous détaille tout dans les prochaines lignes de notre article.

En France, cet outil compte parmi les plus utilisés par les épargnants français. Si des idées reçues laissent croire que votre épargne ne peut être touchée, que nenni ! Votre épargne n’est jamais bloquée sur votre contrat. Vous êtes libre de disposer et aussi bien, de retirer votre argent comme bon vous semble à tout moment. Assurance vie : 3 façons de récupérer votre argent épargné.

Les deux premières solutions pour débloquer son assurance-vie.

Lorsqu’on utilise le terme « débloquer » en matière d’assurance-vie, ceci sous-entend le rachat de son assurance-vie, c’est-à-dire, effectuer des retraits d’argent sur ce dernier.

La question se pose : quand peut-on donc débloquer son assurance-vie et sous quelles conditions ? La réponse dans les lignes qui suivent…

La première solution qui s’offre à vous est de procéder à un « rachat ».

Il demeure possible de « partiellement ou totalement » procéder à un rachat/retrait à tout moment sur votre contrat et ce, pour n’importe quelle raison : projet immobilier ou encore investissement personnel. Noter que votre argent est loin d’être « bloquée » !

Il faut savoir qu’il existe deux types de rachat :

  • Le rachat total :

Si vous cherchez à récupérer la totalité de votre investissement avec les plus-values et intérêts correspondants, vous devez d’abord clôturer votre contrat.

Vous perdez alors l’antériorité fiscale puisque le contrat est « détruit » une fois votre argent engrangé.

  • Le rachat partiel :

Si vous ne souhaitez récupérer uniquement, une partie de la somme placée sur votre assurance-vie, vous optez pour un rachat partiel.

Dès que vous obtenez la somme demandée incluant une partie de vos versements ainsi que les gains (plus-values et intérêts correspondants à due proportion), la somme restante peut continuer à générer des gains.

Par ailleurs, vous conservez l’antériorité fiscale de votre contrat. Pour un contrat de plus de 8 ans, toute plus-value générée pourra être défiscalisée. Si par contre, il n’a pas atteint les 8 ans, il continue à tourner en vue de les atteindre.

La troisième et radicale solution pour la débloquer

La troisième option est la transformation de l’assurance-vie en rente viagère. Ceci consiste à échanger la totalité ou une partie de son épargne contre un revenu régulier et fixe.

Le revenu en question est engagé jusqu’au décès du propriétaire du contrat. Une fois transformé en rente viagère, il faut savoir que l’assurance-vie ne vous appartient plus.