in

Arnaque : comment il a séjourné gratuitement pendant deux ans dans un hôtel cinq étoiles

Arnaque : comment il a séjourné gratuitement pendant deux ans dans un hôtel cinq étoiles
Arnaque : comment il a séjourné gratuitement pendant deux ans dans un hôtel cinq étoiles !-© iStock

Arnaque : découvrez comment il a séjourné gratuitement pendant deux ans dans un hôtel cinq étoiles. On vous raconte tout dans notre article.

Arnaque : comment il a séjourné gratuitement pendant deux ans dans un hôtel cinq étoiles

Comme rapporté par l’Indian Express le 22 juin 2023, cet homme originaire du nord-est de l‘Inde a effectué une réservation dans un hôtel cinq étoiles, situé à proximité de l’aéroport de Delhi, en mai 2019, avec l’intention de n’y passer qu’une seule nuit.

Mais, contre toute attente, il est resté dans cet établissement pendant 603 jours sans jamais débourser le moindre centime jusqu’à son départ en janvier 2021.

Le client est redevable d’une somme de plus de 5,8 millions de roupies (environ 65 000 €) au Roseate Hotel pour toute la durée de son séjour.

Le conseil d’administration a découvert la fraude lors d’une vérification des registres de l’hôtel.

Après cela, l’hôtel a décidé de déposer une plainte contre le client qui est parti début d’année 2021 sans se soucier de la situation, ainsi que contre un membre du personnel de la réception, qu’il accuse d’avoir été complice de l’arnaqueur.

Il agissait avec la complicité du chef de la réception

De nombreux salariés, sous les instructions du chef de la réception, ont manipulé les comptes de l’hôtel afin de dissimuler l’escroquerie. Grâce à un « hacking » du système informatique de l’établissement, ils effaçaient rapidement les preuves de la présence du client en seulement quelques clics.

Selon la plainte, qui a été consultée par le journal, « l’équipe de l’hôtel aurait contrefait, supprimé, ajouté et falsifié un grand nombre de données sur le compte dudit client dans le système informatique » de l’hôtel Roseate.

Selon les policiers, le suspect n’en serait pas à sa première tentative. Il aurait déjà commis une fraude similaire dans le même établissement en effectuant des paiements en espèces. N’empêche que jusqu’à présent, aucune arrestation n’a été réalisée.