in

Arnaque aux assurances : elle déclare de faux sinistres et escroque plusieurs milliers d’euros

Arnaque aux assurances : elle déclare de faux sinistres et escroque plusieurs milliers deuros
Arnaque aux assurances : elle déclare de faux sinistres et escroque plusieurs milliers d’euros !- © iStock

Le petit stratagème de cette quadragénaire a finalement été découvert. Cette habitante de Lons-le-Saunier (Jura) comparaissait devant le tribunal judiciaire ce mardi 14 février 2023, et a été condamnée à six mois de prison, une peine assortie d’un sursis probatoire d’une durée de deux ans.

Tout ça à cause d’une arnaque aux assurances : en effet, cette mère de famille déclare de faux sinistres et escroque l’organisme de plusieurs milliers d’euros. On vous raconte ce qui s’est passé.

Arnaque aux assurances : elle déclare de faux sinistres et escroque plusieurs milliers d’euros.

Ces faits qui lui ont été reprochés ont assurément été commis entre mai 2015 et avril 2017, période pendant laquelle, la femme de 47 ans avait fourni plusieurs fausses factures ou documents, afin d’obtenir des indemnités.

« C’était une période difficile. Je n’avais pas d’argent. Je reconnais que je suis coupable. J’ai honte de ce que j’ai fait. », admettait la prévenue. Désormais en CDI, elle a aujourd’hui une situation beaucoup plus stable.

« Il y a eu des manœuvres frauduleuses pour obtenir le versement d’indemnités, à la suite de déclarations de sinistres, tantôt réelles tantôt prétendues », indique le président du tribunal judiciaire.

Elle avait fait parvenir un faux document attestant de l’irréparabilité de son téléviseur ou encore une photo de « son vélo » , qui a été trouvée sur internet, pour justifier d’un vol. Sans compter l’envoi de fausses factures d’achat de meubles ou encore d’ordinateurs.

Elle doit rembourser une fortune.

Le représentant de l’assurance a fait savoir que son client « ne fait pas de bénéfice, les cotisations des assureurs ont vocation à rembourser les indemnités reversées. Ce sont donc sur les autres cotisants que reposeront les conséquences de ce qu’a fait » la mère de famille.

Cette habitante de Lons-le-Saunier devait répondre d’escroquerie à son assurance. La prévenue a été reconnue coupable de tous les faits, excepté de deux sinistres.

En plus d’une peine de 6 mois de prison, assortie d’un sursis probatoire d’une durée de 2 ans, la quadragénaire devra aussi rembourser 4 101€ à l’assurance.