in

Arnaque au calendrier : Attention à ne pas tomber dans le piège de cette escroquerie bien rodée

arnaque-au-calendrier-attention-a-ne-pas-tomber-dans-le-piege-de-cette-escroquerie-bien-rodee

2022 arrive bientôt à sa fin et 2023 pointe déjà le bout de son nez. Avec cela, on va bientôt avoir besoin d’un nouveau calendrier. Toutefois, il faut faire attention à ne pas tomber dans l’arnaque au calendrier.

Arnaque au calendrier : il faut s’en méfier à cette période de l’année

La préfecture de la Sarthe a constaté que cette arnaque au calendrier se multiplie dans leur région. Ainsi, ils ont voulu avertir les habitants au sujet de cette pratique frauduleuse. En effet, on ne doit en aucun cas laisser un soi-disant vendeur de calendriers entrer dans notre foyer. Il peut s’agir d’un cambrioleur ou d’un voleur. Et s’il y en a un qui se présente, on doit d’abord lui demander sa carte de pompier ou d’éboueur. Après cela, on doit scruter soigneusement le calendrier s’il y a ou pas le logo officiel de l’institut qu’il représente. Pour cela, il faut avoir l’œil, car le malfaiteur aurait pu reproduire le logo.

Aussi, le fait qu’il mentionne un prix pour le calendrier devrait nous mettre la puce à l’oreille. En effet, il n’a pas le droit de mentionner un prix selon le site du Service Public. Aussi, on peut composer le 177 ou le 112 en cas de comportement suspect du présumé vendeur. En effet, ces arnaqueurs ciblent surtout des personnes âgées et isolées.

D’autres types d’arnaques en vogue en ce moment

Il y a aussi l’arnaque par hameçonnage sur internet. Pour cela, ils disent qu’on doit renouveler notre carte vitale, l’abonnement Netflix, ou même nos coordonnées bancaires. Ainsi, ils nous diront par SMS ou par mail de suivre un lien spécifique pour remplir un formulaire. Or, ce formulaire va tout simplement récolter toutes nos informations confidentielles comme les données bancaires.

Il y a aussi l’arnaque avec l’usurpation d’identité de célébrités. Et pour convaincre les victimes, ils leur envoient même des photos très réalistes de fausses pièces d’identité. Une fois cela fait, ils sortent différentes histoires pour soutirer de l’argent aux fans.

Enfin, il y a aussi l’arnaque à la carte de crédit, très fréquemment rencontrée par la gendarmerie nationale des Pyrénées-Orientales. Cette escroquerie cible surtout des retraités venant de faire leur course dans les parkings des supermarchés. Pour cela, l’escroc usurpe l’identité d’un employé de l’établissement. Il dit alors que le magasin a trop facturé la victime et qu’ils veulent la rembourser. Ainsi l’escroc demande à la victime le mot de passe de la carte et en profite pour l’escroquer.