in

Arnaque Agirc Arrco : Gare à ces messages frauduleux qui ciblent les retraités !

Arnaque Agirc Arrco : Gare à ces messages frauduleux qui ciblent les retraités !
Arnaque Agirc Arrco : Gare à ces messages frauduleux qui ciblent les retraités !-© Adobestock

Les escrocs ne reculent devant rien pour duper leurs victimes, se faisant passer parfois pour de grandes institutions pour les piéger plus facilement. Malheureusement, de nombreuses personnes âgées tombent actuellement dans le piège d’une nouvelle escroquerie. L’organisme de retraite complémentaire Agirc-Arrco a récemment alerté sur cette pratique malveillante.

Par SMS ou par mail, cette arnaque Agirc Arrco prend de plus en plus d’ampleur : Gare à ces messages frauduleux qui ciblent les retraités ! L’équipe rédactionnelle d‘Il Est Encore Temps vous donne tous les détails.

Arnaque Agirc Arrco : Gare à ces messages frauduleux qui ciblent les retraités !

Dans le cadre de cette arnaque, le nom et logo de l’Agirc Arrco sont usurpés lors de ces communications malveillantes visant à récupérer vos données personnelles.

Pour vous protéger, il est recommandé de modifier régulièrement votre mot de passe sur votre espace personnel Agirc-Arrco ainsi que de votre boîte mail.

En outre, prenez garde également de ne jamais transmettre votre identifiant et votre mot de passe par « email, SMS ou par téléphone ».

Si vous recevez un message suspect ou frauduleux, vérifiez rapidement l’adresse de l’expéditeur. En cas de doute, ne répondez pas et ne cliquez pas sur les éventuels liens.

Vous pouvez consulter le site internet www.cybermalveillance.gouv.fr ou contacter directement votre caisse de retraite pour obtenir des informations avant d’agir.

Comme précisé par l’Agirc-Arrco, « l’organisme ne réclame aucune réponse à ses demandes par message« , comme relayé sur le site 20minutes.fr.

Comment faire si vous avez déjà répondu à ce message frauduleux ?

Si, par inadvertance, vous avez répondu à l’un de ces messages frauduleux, la première chose à faire est de changer rapidement vos mots de passe.

Vous devriez également avertir votre banque et conserver une preuve de la fraude, comme une capture d’écran du SMS ou du courriel.

Il est par ailleurs recommandé de déposer une plainte et de signaler l’arnaque en question sur le site www.internet-signalement.gouv.fr.