in

Après avoir perdu son chat, elle le retrouve huit ans après grâce à un vétérinaire 

Après avoir perdu son chat, elle le retrouve huit ans après grâce à un vétérinaire 
Après avoir perdu son chat, elle le retrouve huit ans après grâce à un vétérinaire ! - © Getty images

Après avoir perdu son chat, elle le retrouve enfin et ce, huit ans après, grâce à l’appel d’un vétérinaire. Découvrez la suite de cette touchante histoire dans les prochaines lignes de notre article.

« Je pense que les habitants d’Endoume s’en souviennent ! J’en avais mis sur tous les conteneurs de poubelles du quartier, sur tous les poteaux, dans les commerces. J’ai même créé une page Facebook« , confie Valérie, cette Marseillaise qui avait perdu son chat et qui le retrouve huit ans après grâce à un vétérinaire. Une histoire vraiment incroyable !

Cette Marseillaise a fini par retrouver son chat perdu depuis huit ans grâce à un vétérinaire.

Pour Valérie, c’est le plus beau cadeau de fin d’année qu’elle a pu espérer. C’est grâce à un vétérinaire de la Fourragère qu’elle est parvenue à retrouver sa chatte Fuschia.

« Les personnes qui la détenaient ne l’avaient jamais amenée chez un vétérinaire depuis huit ans et demi(…) Fuschia souffrait d’une cystite. En très bon professionnel, le vétérinaire a scanné la puce du chat et a vu qu’elle était déclarée perdue ou volée. » Voilà comment le vétérinaire a pu remonter à son ancienne propriétaire huit ans après sa disparition.

« Nous sommes très en colère après les personnes qui l’ont accueillie, a fait savoir Valérie au micro de France Bleu parce qu’il existe, explique-t-elle, un fichier national pour les animaux domestiques qui s’appelle l’I-cad ».

« Les chats et chiens sont pucés, poursuivait-elle, il suffisait d’aller chez un vétérinaire pour la faire scanner, ou à la SPA« . Et voilà… Mais les choses se sont malheureusement déroulées autrement.

Le chat s’est rappelé de son ancienne propriétaire !

Ce qui a été le plus touchant dans l’histoire, c’est que Fuschia s’est encore rappelée de Valérie et de sa fille.

« Elle n’a pas eu peur, elle est heureuse », raconte-t-elle. J’ai suivi les conseils de mon vétérinaire et d’une comportementaliste animalier que je connais : j’ai d’abord isolé Fuschia durant deux jours dans une pièce toute seule dans la maison, et ensuite j’ai dormi avec elle. Elle était complètement à part des autres chats que nous avons », relatait-elle.