in ,

Anne-Sophie Lapix victime d’insultes : elle contre-attaque !

anne-sophie-lapix-victime-dinsultes-elle-contre-attaque

Anne-Sophie Lapix a été la cible de nombreuses insultes et commentaires injurieux sur les réseaux sociaux par le passé. Par conséquent, il s’avère que le journaliste a décidé de quitter le réseau Twitter, il y a deux ans.

Anne-Sophie Lapix supprime son compte Twitter

Comme vous le savez, de nombreux journalistes sont actifs sur le réseau. Parmi eux, on peut citer Léa Salamé et Apolline de Malherbe. En revanche, Anne-Sophie Lapix n’en fait pas partie. D’ailleurs, cela fait presque deux ans. En effet, il paraîtrait que la présentatrice du 20h de France 2 ne soit plus sur Twitter. Après avoir été la cible de nombreuses attaques et messages méchants au fil des années, elle révèle avoir choisi de désactiver son compte Twitter privé. Et ce, comme elle l’a précisé dans sa chronique du 28 octobre pour la Society. « Ce n’était plus possible. Je l’ai fermé deux fois, en vérité ».

Ainsi, elle a tenu à donner des explications sur cette prise de décision en 2018. « J’avais fait une blague sur les footballeurs à l’antenne. On avait un sujet sur le foot et l’argent, et j’ai repris un mot de Pierre Desproges pour le lancer, en disant : ‘Bientôt la Coupe du monde, on va pouvoir voir des millionnaires courir après un ballon’ ». Cependant, cette blague n’a certainement pas plu aux internautes. Anne-Sophie Lapix, encore très surprise de cette dernière réaction, se confie : « Dès le lendemain, déclaration de guerre sur les réseaux sociaux. Je n’avais jamais vu ça ».

Il pleut d’insultes chez l’animatrice

Anne-Sophie Lapix dit avoir fait face à des centaines de messages méchants et d’insultes. D’ailleurs, cela vient en général des personnes inconnues. Mais le plus choquant, c’est que cela vient parfois des journalistes sportifs. Dans cette interview, elle a déclaré : « C’était vraiment violent ». Alors, afin de « calmer le jeu », elle a écouté les conseils d’un « ancien directeur de l’information de France TV ». Pour suivre les propos des internautes et de temps en temps répondre à leurs critiques, elle a créé un deuxième compte Twitter. « Dans le message d’excuse sur Twitter, j’avais mis que je n’avais évidemment ‘rien contre les footballeurs’, et je crois que j’avais voulu rajouter ‘ni contre les millionnaires’. Là, on m’a dit ‘non’ ».

En conséquence, Anne-Sophie Lapix s’est rendue compte que « le second degré ou l’humour » ne marche pas du tout vu les circonstances. Ce, à cause de son statut. Cela dit, le moment n’a pas été de tout repos pour la journaliste. Malheureusement, les insultes ont resurgi dans la vie de la présentatrice deux ans plus tard. Après la prise de parole d’Edouard Philippe lors du premier confinement, Anne-Sophie Lapix a reçu d’autres messages d’internautes en colère. « Là aussi, c’était fou. Mais on ne m’a pas demandé de revenir, donc mon compte est toujours inactif ».

Elle explique comment contre-attaquer

Néanmoins, Anne-Sophie Lapix tente de garder le cap, même si ces insultes persistent. En retour, elle confie qu’elle a un petit truc qui l’aide à réussir malgré les revers de sa notoriété. « Pour tenir, on essaie déjà d’éliminer le plus possible les mots, les expressions, les attitudes à l’antenne. On gomme, on gomme », a-t-elle confié. Cela n’éliminera pas toutes les attaques, mais cela les réduira probablement de manière significative.

Pour illustrer son astuce, voici un exemple un peu plus concret. « Comme pendant mes interviews : je fais en sorte qu’elles soient le plus ‘droites’ possible. Pas la moindre ironie. Le moins de mots possible ».