in

Anne-Claire Coudray fait de nouvelles révélations sur son salaire

Anne-Claire Coudray fait de nouvelles révélations sur son salaire
Anne-Claire Coudray fait de nouvelles révélations sur son salaire !-© TF1

Anne-Claire Coudray fait de nouvelles révélations sur son salaire aux commandes des JT du week-end de la première chaîne. Voici les détails.

Anne-Claire Coudray fait de nouvelles révélations sur son salaire

Visage des JT du week-end sur TF1 depuis maintenant 8 ans, Anne-Claire Coudray est aujourd’hui une figure emblématique de la maison. La maman d’Amalia a été le 21 mai dernier, l’invitée de Mélanie Taravant sur le plateau « C médiatique » sur France 5.

Le bras de fer entre les chaînes privées et l’audiovisuel public a fait l’objet d’un vif débat en plateau. En réagissant sur cette affaire, la compagne de l’homme d’affaires Nicolas Vix en a profité pour faire quelques révélations sur son salaire à la tête des journaux télévisés des week-end de la Une.

« Rodolphe Belmer, le patron de TF1, a-t-il peur des audiences de France Télévisions ? », Lui demande-t-on.

« Moi, je ne suis pas dans ces stratégies de négociations de règles, explique d’emblée Anne-Claire Coudray. Ce que je peux vous dire en revanche, parce que je le connais au quotidien, c’est que les journaux télévisés de TF1 sont soumis à énormément de contraintes« , résume-t-elle la réalité des choses.

« Pour faire une information de qualité, on a besoin de l’argent de la publicité parce qu’on ne touche pas argent public », entrait-elle dans les détails.

« Les gens confondent parfois, ils nous disent oui « alors la redevance »… Mais non, mettait-elle les choses au clair, on n’a jamais touché la redevance et donc la publicité, poursuit Anne-Claire Coudray, c’est ce qui nous permet de bien travailler et donc je comprends que ce soit un souci pour Rodolphe Belmer et je le remercie d’en faire une priorité. »

« Il y a plein de primes sur France 2 que TF1 ou une chaîne privée ne feraient jamais ».

Des propos qui ont fait réagir Laurent Luyat, présent sur le plateau. « On ne peut pas dire que France 2 et TF1 soient la même chose…(…) Il y a plein de primes sur France 2 que TF1 ou une chaîne privée ne feraient jamais. Ne serait-ce que ça…[…]. Voilà, je ne pense pas qu’une chaîne privée consacrerait sa soirée en documentaires en prime ».

« On ne le ferait pas de la même façon, lui répond Anne-Claire Coudray mais on a fait des téléfilms en prime time sur ces questions sociétales très compliquées et qui ont très bien marché. »