in

Amandine Pellissard dévoile le gros budget de ses courses

Amandine Pellissard dévoile le gros budget de ses courses
© TF1

Les fidèles téléspectateurs de Familles nombreuses, la vie en XXL ne s’ennuient jamais. La star du programme de téléréalité de la première chaîne a encore fait parler d’elle. Amandine Pellissard dévoile le gros budget de ses courses.

Depuis un peu plus de 2 ans, la vie des candidats de Familles nombreuses, la vie en XXL ne cesse jamais de surprendre ses fans. Très active sur les réseaux sociaux, on découvre presque chaque jour de nouvelles anecdotes. Amandine Pellissard dévoile le gros budget de ses courses.

« Quand on pense que de notre côté on en mange à peine un après le souper ».

Si la maman de 8 enfants reconnaît avoir un problème de confiance en soi, elle parvient à bien gérer sa grande famille.

« Malgré ma « grande gueule », confessait-elle, Et cette assurance apparente, ajoutait-elle, je manque aussi de confiance en moi, dans certaines circonstances du moins ».

En effet, développait-elle, « hors de ma « zone de confort » cela me submerge parfois, mais j’essaie de garder le contrôle pour ne rien laisser paraître« .

Il y a quelques jours de cela, Amandine Pellissard a fait une révélation surprenante sur son quotidien de mère de famille nombreuse. On imagine mal comment elle fait pour ravitailler sa grande famille.

« Chez nous, ils sont huit, donc c’est un yaourt par enfant à chaque repas, parfois deux« , affirmait-elle. Un gros achat qui coûte énormément si on fait l’addition pour 30 jours.

« Cela revient à un, voire deux packs qui partent tous les jours, expliquait-elle. Quand on pense que de notre côté on en mange à peine un après le souper. On est loin du compte« , a fait bien mention la candidate de Familles nombreuses, la vie en XXL.

« La viande, c’est ce qui coûte le plus cher »

Ce n’est pas tout. Pour les plats de résistance, c’est encore plus compliqué que cela, surtout lorsqu’on parle d’approvisionnement en protéine animale.

« La viande, c’est ce qui coûte le plus cher », reconnaissait-elle. Ce qui oblige Amandine Pellissard de guetter la moindre « promotion ».

« Ça qui me permet de prendre telle ou telle pièce et de déterminer ce que je cuisinerai en accompagnement, racontait-elle en effet. Tout fuse assez vite. Mais quand je vois un aliment, j’ai le menu qui me vient », se réjouissait-elle tout de même.