in

Alors que les Français peinent à joindre les deux bouts, les députés et sénateurs ont reçu une augmentation de salaire de plus de 200€… soit 7.493,30€ !

Alors que les Français peinent à joindre les deux bouts les députés et sénateurs ont reçu une augmentation de salaire de plus de 200€… soit 7.493 30€ !
© MAXPPP

Alors que les Français peinent à joindre les deux bouts, les députés et sénateurs ont reçu une augmentation de salaire de plus de 200€… soit 7.493,30€ !

Cette nouvelle ne va certainement pas faire plaisir aux Français qui éprouvent de plus en plus de difficultés à boucler leurs fin de mois. Leur pouvoir d’achat est au plus bas face à l’inflation galopante qui n’en finit pas. Parallèlement, les députés et sénateurs ont reçu une augmentation de salaire de plus de 200€, soit précisément de 253,39 euros de plus par mois.

253,39€ d’augmentation pour les députés et sénateurs !

Ces derniers profitent en effet de la hausse du point d’indice des fonctionnaires du 1er juillet dernier. Cette hausse de 3,5% a été rendue officielle ce jeudi 6 octobre. Députés et sénateurs voient ainsi leur salaire passer de 7.239€ à… 7.493 euros.

 » Au 1er juillet 2022, après prise en compte de l’augmentation du point d’indice de la fonction publique, le montant brut mensuel de l’indemnité parlementaire s’élève à 7493,30 euros », peut-on lire sur le site du Sénat.

Les députés sont logés à la même enseigne et touchent la même somme, rapporte aussi Politico, dans sa newsletter quotidienne.

« Ce n’est pas normal, mais c’est statutaire. Les députés et sénateurs sont assimilés à des fonctionnaires de catégorie A. Donc quand ceux-ci sont augmentés, ils le sont aussi », explique Patrick Vignal, élu de l’Hérault à l’occasion des élections législatives de juin dernier.

Sachant les sommes importantes accordées aux élus du système législatif, les Français ne vont pas manquer de ressentir une certaine réticence à l’égard du système politique.

Voici les détails de cette hausse de salaires.

Comme détaillé sur le site RTL, cette augmentation se compose comme suit :

  • + 196 euros pour le montant de base, fixé à 5.820,04 euros ;
  • + 5,90 euros pour l’indemnité de « résidence » qui s’élève à 174,60 euros ;
  • + 50,68 euros pour l’indemnité de fonction qui atteint 1 498,66 euros. Soit un total brut qui atteint dès lors 7 493,30 euros pour un « salaire » net mensuel de 5 841,03 euros, avant impôt sur le revenu.

Les élus profitent entre autres également d’une avance mensuelle de frais de mandat de 5 561 euros ; d’une « facilité de circulation » permettant leur transport entre Paris et la circonscription par train (sans limitation) ou avion (80 voyages par an) ainsi qu’en taxi ou VTC dans la capitale ; de moyens de bureautique et de communication d’un montant annuel de 18 950 euros ; ainsi que d’un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs qui s’élève à 10 953 euros par mois ;