in

Allocs, remise carburant, assurance emprunteur… Ce qui change dès ce 1er septembre 2022

Allocs remise carburant assurance emprunteur… Ce qui change dès ce 1er septembre 2022
© SIPA

Allocs, remise carburant, assurance emprunteur… Il est encore temps vous fait le point sur ce qui va changer dès ce 1er septembre 2022.

Allocs, remise carburant, assurance emprunteur… Ce qui change dès ce 1er septembre 2022 pour les Français. Comme chaque début de mois, plusieurs changements vont intervenir… Beaucoup vont concerner le pouvoir d’achat.

Qu’est-ce qui changera dès ce 1er septembre 2022 ?

Plusieurs aides se verront revalorisées pour aider les ménages les plus précaires à faire face à la forte inflation. Cette dernière ne cesse de grimper. Selon les professionnels, elle pourra atteindre les 10% d’ici là.

La remise sur le carburant fait partie des aides qui continuent à se pérenniser. Elle va même être augmentée. Elle passe à 30 centimes par litre jusqu’à fin octobre, avant une baisse prévue entrer en vigueur d’ici la fin d’année.

Si le 1er septembre marque le grand retour des élèves dans les classes, les allocs, les bourses étudiantes ainsi que les pensions de retraite vont également être augmentées.

Pour ce qui est de la réforme de l’assurance emprunteur, elle suit son cours et s’ouvre aux contrats déjà établis.

Pour tous les emprunteurs, il sera possible de changer de contrat d’assurance à tout moment avec, à la clé, de belles économies à faire. Une résiliation possible à tout moment et sans frais grâce à la loi Lemoine.

De nouvelles adaptations pour les tickets-restaurants…

L’utilisation des tickets-restaurants​ va-t-elle connaître de nouvelles adaptations ?

Cette fin juillet, Bruno le Maire, le ministre de l’Économie s’est dit favorable à relever le plafond journalier de paiement des tickets-restaurant à 25 euros (au lieu de 19 euros habituels). Cette mesure devrait entrer en vigueur par décret au plus tard le 1er octobre.

Plusieurs revalorisations prévues pour le 1er janvier 2023 entreront en vigueur ce 1er septembre à cause de l’inflation.

L’article 1er de la loi de financement rectificative pour 2022 « anticipe » alors l’augmentation de 4 % de la limite d’exonération de la participation patronale au financement des tickets-restaurant et de celle de 4 % des allocations forfaitaires pour frais de repas.