in

Alerte : ces 11 millions de Français vont recevoir jusqu’à 300€ d’aide

Alerte : ces 11 millions de Français vont recevoir jusquà 300€ daide
© SIPA

Alerte : ces 11 millions de Français vont recevoir jusqu’à 300€ d’aide. Seriez-vous concernés? La réponse dans nos prochaines lignes.

Alerte : ces 11 millions de Français vont recevoir jusqu’à 300€ d’aide. Plus de détails dans cet article. Il est encore temps vous dit tout.

A quand le versement de ces 300€ d’aide destinées à 11 millions de Français ?

Il s’agit de l’indemnité carburant destiné aux salariés et indépendants modestes.

Cette aide, si elle est adoptée par le Parlement, sera mise en place d’ici le 1er octobre, tandis que la ristourne de 18 centimes à la pompe va être progressivement ramenée à zéro en fin d’année.

Ce sont 11 millions de ménages qui seront éligibles à ce chèque versé en une seule fois, peut-on lire dans Les Echos. Son montant sera compris entre 100 et 300 euros.

Pour en bénéficier, les salariés, tout comme les apprentis ou indépendants doivent eux-mêmes, faire la démarche sur le site de la Direction générale des finances publique (DGFIP).

L’administration recoupera ensuite les informations dont elle dispose pour vérifier si le demandeur a droit ou non à ce coup de pouce.

Seuls les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 14.100€ par part seront éligibles.

Cette aide du gouvernement sera modulée en fonction du niveau de revenus ainsi que de la composition du foyer et comportera un « bonus » pour les personnes résidant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail ou qui doivent parcourir plus de 12.000 kilomètres par an dans le cadre professionnel. Ces derniers sont en effet considérés comme de « gros rouleurs ».

Les travailleurs dont le revenu fiscal est inférieur à 9.400€ recevront quant à eux, 200€ et 100€ supplémentaires s’ils roulent beaucoup. Les bénéficiaires un peu moins modestes ne toucheront que 100€ et un éventuel « bonus » de 50€.

« On doit s’engager sur des mesures plus ciblées : là c’est pour soutenir ceux qui travaillent, ceux qui ont besoin de carburant pour travailler »

« On doit s’engager sur des mesures plus ciblées : là c’est pour soutenir ceux qui travaillent, ceux qui ont besoin de carburant pour travailler », justifiait Bruno Le Maire, auprès d’Europe 1.

« Le coût du dispositif du chèque carburant est estimé selon toujours le journal économique à 2 milliards d’euros sur l’année, contre 800 millions d’euros par mois pour la remise à la pompe actuelle ».

L’exécutif se dit prêt à envisager une prolongation de la ristourne de 18 centimes d’ici la fin d’année, dans le cadre des discussions avec les oppositions, si cela permet de parvenir à des compromis.