Alerte aux arnaques : Les 5 e-mails à ne pas ouvrir sous aucun prétexte cette semaine !

Alerte aux arnaques : Les 5 e-mails à ne pas ouvrir sous aucun prétexte cette semaine !
Alerte aux arnaques : Les 5 e-mails à ne pas ouvrir sous aucun prétexte cette semaine !-© iStock

Alerte aux arnaques : gare à ces 5 e-mails à ne pas ouvrir sous aucun prétexte cette semaine ! On vous décrypte tout à travers notre article.

Alerte aux arnaques : Les 5 e-mails à ne pas ouvrir sous aucun prétexte cette semaine !

Les escrocs ne vous ménagent pas. Aussi, vous ferez mieux de redoubler de vigilance. Les tentatives de phishing étant devenues monnaie courante, vous ferez mieux d’avoir toute votre tête avant de décider d’ouvrir ou non un nouveau message dans la boîte de réception de votre courriel en tout genre.

Une inattention de votre part et les aigrefins pourraient vous dérober vos données sensibles sans que vous ne voyez rien venir.

Pour vous leurrer, les malfaiteurs peuvent aujourd’hui se prendre aussi bien pour votre conseiller bancaire, pour un service client d’un e-commerce comme pour l’un de vos proches.

Cette semaine, voici le top 5 des courriels qu’il ne faut surtout pas ouvrir cette semaine.

L’arnaque au faux support technique

Cette escroquerie au faux support technique, qui consiste à envoyer des e-mails frauduleux imitant les opérateurs de téléphonie de l’acabit de SFR, continue malheureusement de sévir dans les boîtes de réception.

Les destinataires, abonnés de SFR, reçoivent ces courriels trompeurs offrant des remises attrayantes.

Lorsque les victimes cliquent sur le lien proposé, ils sont automatiquement redirigés vers une page d’erreur qui les encourage à contacter une assistance technique pour résoudre le problème de leur appareil.

Cette invitation dissimule en réalité un piège visant à vous faire composer un numéro surtaxé. Il suffit simplement de fermer la page web et de poursuivre votre navigation pour éviter tout problème.

L’arnaque à la prime inédite

Les escrocs sont nombreux à se faire passer pour la caisse d’allocations familiales (Caf) afin de tromper les gens en leur proposant de prétendues nouvelles primes, aides ou allocations.

Ce n’est que de l’arnaque comme l’a récemment averti officiellement l’organisme. Si vous avez des questions ou des doutes, il est recommandé de contacter la Caf directement via votre espace personnel.

L’arnaque au changement de contrat

Actuellement, des utilisateurs d’Orange sont la cible d’une nouvelle arnaque. Ils reçoivent un courrier électronique frauduleux indiquant que leur tarif préférentiel a été supprimé en raison d’un changement de contrat.

On leur demande alors de se connecter à leur espace personnel en utilisant un lien qui ressemble de manière frappante au site officiel d’Orange. Il ne faut surtout pas réagir.

L’arnaque au faux virement

Les escroqueries impliquant de faux ordres de virement ont pour objectif de tromper un employé ou un agent public afin qu’il effectue un transfert d’argent vers un compte bancaire frauduleux.

Cela se fait par usurpation d’identité du véritable bénéficiaire ou d’un autre acteur autorisé à intervenir dans le processus de paiement, afin de demander la modification des coordonnées bancaires du vrai créancier. Ainsi, le paiement est détourné vers un compte frauduleux.

Les malfaiteurs recourent à trois techniques :

1. L’escroquerie au changement de coordonnées bancaires

Il peut se prendre ici pour un fournisseur, un pensionné, un agent public.

2. La fraude au président

Ici, l’arnaqueur se fait passer pour le président, le directeur administratif et financier (DAF) ou tout autre responsable autorisé, et demande à un employé de réaliser de manière urgente un virement vers un tiers, en invoquant un dossier sensible et confidentiel.

3. L’escroquerie à l’informatique

Une autre possibilité est que l’escroc se fasse passer pour un responsable informatique ou même l’éditeur du logiciel de comptabilité utilisé, dans le but de prendre le contrôle de l’ordinateur d’un agent chargé de la comptabilité, explique le site collectivites-locales.gouv.fr.

L’arnaque à la rénovation énergétique

Dans le cadre de l’arnaque à la rénovation énergétique, les malandrins se font passer pour l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et font la promotion de programmes de rénovation en insérant un lien frauduleux.

Il ne faut surtout pas cliquer sur ce lien, car leur objectif est simplement de dérober vos informations personnelles.