in

Aides sociales en France : celles auxquelles vous avez droit en fonction de votre situation

aides-sociales-en-france-celles-auxquelles-vous-avez-droit-en-fonction-de-votre-situation

Le gouvernement français a mis en place plusieurs aides sociales pour soutenir chaque citoyen. D’ailleurs, puisqu’elles sont nombreuses, le versement se base sur chaque situation des bénéficiaires. Dans les prochaines lignes, vous allez découvrir celles que vous avez droit.

Le gouvernement soutient les plus précaires

À cause des crises économiques, beaucoup de Français vivent dans des situations difficiles. C’est dans ce contexte que le gouvernement entre en jeu pour les aider à boucler le mois. Parmi ces soutiens, les Français ont droit à des aides pour régler leur facture.

On parle notamment du chèque énergie. Il aide à couvrir une partie ou la totalité des factures d’énergie. Cela inclut comme l’électricité, le gaz ou les combustibles. Le montant s’élève à 150 euros.

En outre, il y a également le chèque eau. Cette aide peut réduire le coût de la facture d’eau. À noter toutefois que ce coup de pouce ne couvre pas toute la France.

La liste des aides sociales de la CAF

La CAF est réputée pour être l’organisme qui soutient des milliers de Français en situation de précarité. Ces prestations varient en fonction de la situation du bénéficiaire.

Il y a par exemple les APL. Elles aident les bénéficiaires à payer leur loyer. Pour en bénéficier, il faut avoir des revenus inférieurs à un certain seuil établi par la CAF. Cette aide, d’une moyenne de 229 euros par mois.

Les travailleurs adultes peuvent également toucher la prime d’activité. Elle s’adresse à ceux qui touchent des revenus modestes. Le montant est de 185 euros en moyenne par mois.

Ensuite, les Français peuvent compter sur la Complémentaire Santé Solidaire. Ceux qui subissent une réduction de revenus peuvent y avoir droit. Pour y prétendre, la CAF examine les revenus des 12 derniers mois de l’allocataire.

Des coups de pouce pour l’alimentation et pour les demandeurs d’emploi

L’aide alimentaire est un soutien pour les personnes les plus démunies. Les bénéficiaires peuvent accéder gratuitement ou à prix réduit coût des produits essentiels au quotidien. Parmi les intervenants, il y a les CCAS liés aux municipalités ainsi que des associations caritatives. On peut compter par exemple sur la Banque Alimentaire, la Croix-Rouge ou les Restos du Cœur.

Le gouvernement français propose également de nombreuses aides sociales pour les demandeurs d’emploi. Il existe le RSA qui est un revenu minimum de subsistance pour les chômeurs français. Son montant est de 607,75 euros par mois.

Il y a également les allocations de chômage. Pour percevoir cette aide, il faut avoir travaillé au moins six mois au cours des deux dernières années. Le montant minimal est de 29,38 euros par jour.

Aides sociales pour les jeunes et les étudiants

Les jeunes et les étudiants, qui ont souvent des revenus limités, sont particulièrement vulnérables à la précarité. Pour les aider, l’État a prévu plusieurs aides sociales.

Il y a le FNAU (Fonds National d’Aide d’Urgence). Elle s’adresse surtout aux étudiants en difficulté financière. Il existe deux types d’aides : une aide ponctuelle pouvant aller jusqu’à 3 071 euros. Ensuite, une autre versée annuellement pour un montant de 6 335 euros.

Le RSA jeune actif s’adresse aux jeunes de moins de 25 ans sans emploi, sans enfant, et qui touchent l’APL. En 2021, son montant était de 565,34 euros par mois.

Enfin, la Garantie Jeune qui offre une aide mensuelle de 565,34 euros  aux jeunes qui rencontrent de grandes difficultés pour trouver un emploi. Cette aide est versée pendant toute la période d’accompagnement via la Garantie Jeune. Elle est proposée par Pôle Emploi.