in ,

Aides (consommation énergétique, prime de Noël) : ce qui change au 1er décembre

aides-consommation-energetique-prime-de-noel-ce-qui-change-au-1er-decembre

En ce dernier mois de 2022, des aides sont prévues pour les ménages les plus modestes, principalement liées à la consommation d’énergie en cette période de crise. Mais la fête de fin d’année, c’est aussi le moment du versement des primes dites  « de Noël ». Voyons en détail ce qui change au 1er décembre par rapport au pouvoir d’achat des Français.

Chauffage au bois : une subvention de 50 à 200 euros

Les ménages qui utilisent du bois de chauffage peuvent demander une aide à partir du 22 décembre. Le Parlement a voté il y a quelques jours à peine le budget rectificatif définitif, entre autres, une enveloppe de 230 millions d’euros liée à ce mode de chauffage.

Ce chèque bois énergie de 50 à 200 euros est disponible selon conditions de revenus. Dès le 22 décembre prochain, vous pourrez solliciter en annonçant sur un site internet dédié (chequeenergie.gouv.fr) le nombre de prestataires à distance et le nombre de leurs factures.

“Pourront y accéder les Français qui gagnent jusqu’à 2 260 euros pour une personne seule et jusqu’à 4 750 euros pour un couple avec deux enfants”, a confirmé le ministre des Comptes publics.

Le chèque énergie

Un chèque énergie concernerait environ 12 millions de foyers français. Il peut être utilisé pour payer n’importe quelle facture d’énergie, quel que soit le mode de chauffage. Mais il peut aussi contribuer à financer tous les travaux liés à l’innovation énergétique.

Son montant sera de 100 euros pour les ménages dont le revenu imposable de référence par unité de consommation est compris entre 10 800 et 17 400 euros. Et 200 euros d’aides pour les 20% des ménages les plus modestes.

Dans le cas précis où la personne faisant cette demande est locataire d’un logement social, un dispositif supplémentaire sera ouvert à partir du 12 décembre, distribué par l’association Soli’AL. En plus du chèque énergie, il peut monter jusqu’à 600 euros. L’éligibilité peut être vérifiée sur le site du Service public. Enfin, l’agrégation des profils en ligne appartient au bailleur social.

Aides : une prime pour la réparation des appareils et la prime de Noël

Mi-décembre, un programme de bonus pour la réparation des équipements électriques et électroniques hors garantie a été mis en place. En effet, elle concerne un grand nombre de produits et s’élèvera de 10 à 45 euros, selon le type d’appareil.

À noter que les réparations sont effectuées par l’intermédiaire d’un réparateur labellisé QualiRépar.

Autour du 15 décembre également, la prime de Noël sera versée automatiquement aux bénéficiaires du minimum social. Pour information, l’année précédente, son montant minimum était de 152 euros.