in ,

Affaire conclue : Les réflexions de Sophie Davant envers Harold Hessel sidèrent les internautes

Affaire conclue : Les réflexions de Sophie Davant envers Harold Hessel sidèrent les internautes
© France 2

« Elle est jalouse », « Fous-lui la paix » ! Affaire conclue : Les réflexions de Sophie Davant envers Harold Hessel sidèrent les internautes.

Ce jeudi 29 septembre 2022, le deuxième numéro du magazine d’enchères de France 2 était au cœur des attentions sur Twitter. Dans Affaire conclue, les réflexions de Sophie Davant envers Harold Hessel sidèrent les internautes.

Affaire conclue : Les remarques de Sophie Davant à Harold Hessel indignent les internautes !

Les téléspectateurs ont fait la connaissance de Monique, une vendeuse venue présenter un bronze au meilleur prix.

C’est plutôt Daniel, le deuxième vendeur de l’émission qui a attiré toute l’attention en débarquant avec un objet plus grand que lui. Sa figurine Goldorak géante en a impressionné plus d’un. Sophie Davant n’a pas fait exception.

Harold Hessel devait alors procéder à l’estimation de cet objet inhabituel. Avant de lui céder la parole, l’animatrice de 59 ans lui a demandé s’il était du genre à collectionner les Goldorak. Ce à quoi l’expert a répondu par la négative.

Néanmoins, il a révélé que les collectionneurs de ces figurines étaient très nombreux partout dans le monde.

En écoutant ses explications, Sophie Davant ne pouvait s’empêcher de faire une petite blague, comparant cet objet géant à « un bel homme ». Une réflexion loin de faire l’unanimité. Au contraire, cela lui a valu bien de moqueries.

Dans la foulée, ses commentaires envers Harold Hessel ont totalement scandalisé les internautes.

« Vous n’étiez pas très Goldorak vous, avouez-le. », s’adressait Sophie Davant au commissaire-priseur.

« Malheureusement, je dois vous avouer que je suis trop jeune. Je suis né en 1979 et j’étais trop jeune pour regarder la télévision à ce moment-là », admettait-il.

« C’est quoi ces jugements et clichés envers Harold ? Elle est mauvaise » !

Alors qu’il tentait de poursuivre son explication, Harold Hessel a été interrompu par la présentatrice. « Ouais enfin, je pense qu’à 15 ans, vous ne la regardiez pas non plus« , lâchait-elle. « Vous avez plutôt lu des livres.« , poursuivait-elle.

Harold Hessel a reconnu que Goldorak ne faisait pas partie de « sa mythologie personnelle. » Les réflexions de Sophie Davant ont été très mal perçues par la Twittosphère.

« C’est quoi ces jugements et clichés envers Harold ? Elle est mauvaise », « Elle est jalouse », « Fous-lui la paix », pouvait-on lire.