Affaire Conclue : la vente d’un pichet provoque la rage des téléspectateurs

Affaire Conclue : la vente d’un pichet provoque la rage des téléspectateurs
Affaire Conclue : la vente d’un pichet provoque la rage des téléspectateurs !- © France 2

Le programme culte de France 2 se retrouve de nouveau au cœur d’un gros scandale. « Il faut changer le nom de l’émission par Arnaque« , fulminait-on dans tous les réseaux sociaux. La vente d’un pichet dans Affaire Conclue provoque la rage des téléspectateurs. Retour sur cette séquence particulièrement intense sur la principale chaîne publique.

Ce lundi 6 février 2023, Sophie Davant était de retour sur la Deux pour animer un nouveau numéro de son émission d’enchères. Le programme s’est déroulé comme d’habitude. Mais l’arrivée d’une vendeuse en fin d’émission avec une marchandise d’une très grande valeur a provoqué une véritable onde de choc sur la Toile. Proposé aux enchères dans Affaire Conclue, l’estimation donnée par les acheteurs à un pichet a provoqué l’ire des téléspectateurs.

Marie Renoir confirme la valeur marchande du pichet…

Vers la fin des enchères de France 2 pour ce lundi 6 février, Sophie Davant a accueilli une candidate originaire de Savoie. Il s’agit en effet de Mélissa, une infirmière de profession.

Cette dernière s’est présentée sur le plateau avec un pichet. Un objet très prisé sur Internet. Consciente de sa valeur marchande, la principale intéressée souhaitait s’offrir un nouveau camping-car.

« Il était chez ma grand-mère, elle apprécie beaucoup Affaire Conclue, confessait-elle. Mamie regarde le même programme tous les soirs« , poursuivait-elle. En voyant donc « passer un de ces objets dans l’émission, ma grand-mère s’était dit : je crois que j’en ai un. »

L’expertise effectuée par le commissaire-priseur d’Affaire conclue, Marie Renoir, a confirmé sa valeur. Faisant partie de la série des prairiales, ce pichet, fabriqué également dans une célèbre cristallerie sise à Nancy, fondée au courant de l’année 1878, vaut de la fortune.

« Il y a une finesse dans le traitement des fleurs, estimait d’ailleurs l’expert de France 2. Un émaillage de très haute qualité, a-t-il précisé. C’est un très, très bel objet« , réitérait-il.

Caroline arnaquée par l’équipe d’Affaire conclue ?

Malgré tout cet éloge, le commissaire-priseur a estimé l’objet à seulement 1200 euros. Arrivée en salle de ventes, l’ambiance a complètement changé.

Débutant les enchères à 300 euros, Caroline parvient à vendre son objet jusqu’à 3400 euros. Les internautes ont crié ô scandale, dénonçant bec et ongle l’arnaque dans Affaire Conclue.

En fait, de nombreux fans estiment que la valeur réelle d’un tel pichet pourrait aller jusqu’à 19 000 euros. Sur tous les réseaux sociaux, les internautes n’ont pas été cléments envers Sophie Davant et son équipe. « Ça mérite plus »; « Il faut changer Affaire Conclue par Arnaque Conclue…«