in

Affaire conclue : cette vente lourdement critiquée par les internautes

Affaire conclue : cette vente lourdement critiquée par les internautes
© France 2

Sophie Davant a marqué son grand retour à l’antenne ce mardi 29 mars avec un prime 100% inédits de son émission d’enchères. Si dans l’ensemble, la pétillante blonde a attiré l’attention générale, une séquence n’a pas fait l’unanimité. Affaire conclue : cette vente lourdement critiquée par les internautes. Les détails.

Un objet jamais présenté sur le plateau de la seconde chaîne a fait la moue sur France 2. La présentatrice ainsi que ses grands experts ont découvert jusqu’à quel point les fans étaient hostiles. Affaire conclue : cette vente lourdement critiquée par les internautes.

« Chaque objet sera expertisé… Par deux commissaires-priseurs »

Pour cette édition spéciale d’Affaire conclue, « chaque objet sera expertisé en même temps par deux commissaires-priseurs mis en scène dans un décor différent et selon plusieurs thématiques« , pouvait-on lire dans un communiqué relayé par la chaîne publique elle-même.

Pour la toute première fois, les téléspectateurs ainsi que les deux experts d’Affaire conclue ont vu un NFT mis aux enchères. C’est un agent immobilier de 40 ans, appelé Frédéric, qui a présenté l’objet face à Sophie Davant. Cette dernière, comme tout le monde, n’a pas caché son étonnement. À la fin des expertises, cette drôle de marchandise a été estimée à 500 euros.

Ce NFT est rattaché à l’œuvre d’artiste numérique et photographe en provenance de San Francisco, Ted Chin. Caractérisés par l’onirisme et le surréalisme, ses œuvres sont sollicités dans le domaine. Ces dernières années, Harold Hessel a expliqué que le NFT est devenu un terme très courant dans le domaine du marché de l’art.

Depuis le mois de février 2022, en France, il est tout à fait possible pour les commissaires-priseurs de vendre ce document ô combien important. Ce certificat de propriété se rattache en effet à des images, des vidéos, des œuvres d’arts ou encore, de la musique.

« Il a réussi à arnaquer les arnaqueurs »

D’une façon ou d’une autre, la proposition de Damien a surpris tout le monde. Caroline Margeridon en personne estimait même qu’il « arrivait tout droit de la planète Mars ».

Une impression partagée par les internautes. « Un gars vient vendre un NFT, mais… »Oh non PITIÉ y a un gars qui vient vendre un NFT dans #AffaireConclue mais stop quoi », « je n’ai jamais compris le délire du NFT », « Y a un mec qui a réussi à vendre un NFT à des crétins… Il a réussi à arnaquer les arnaqueurs« . Mais cela ne lui a pas empêché de repartir avec 3250 euros.