AAH : comment percevoir le chèque énergie pour les titulaires de cette aide de la CAF ?

AAH : comment percevoir le chèque énergie pour les titulaires de cette aide de la CAF ?
AAH : comment percevoir le chèque énergie pour les titulaires de cette aide de la CAF ?-© AFP

Les chèques énergies ont été mis en place par le gouvernement pour aider les foyers modestes ainsi que les bénéficiaires de prestations sociales à faire face à la flambée des prix de l’énergie en vue de réduire leur facture. Les bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes handicapés sont-ils également concernés ? 

publicité

Comment les titulaires de l’AAH, cette aide de la CAF, peuvent-ils percevoir le chèque énergie ? L’équipe rédactionnelle d‘Il Est Encore Temps vous fait le point dans les prochaines lignes.

Versement du chèque énergie jusqu’au 27 janvier 2023.

Le chèque énergie classique est distribué automatiquement chaque printemps. Vous n’avez effectivement aucune démarche à faire.

publicité

Il en va de soi pour les chèques exceptionnels dont le versement s’étale depuis le 12 décembre 2022 jusqu’au 27 janvier 2023. Ces derniers seront directement envoyés au domicile du bénéficiaire de cette allocation.

Si vous n’avez jamais bénéficié de ce dispositif, rendez-vous sur le site du gouvernement (https://chequeenergie.gouv.fr/) pour effectuer un test d’éligibilité. Une fois que vous y êtes éligible, plus aucune démarche n’est nécessaire.

publicité

Contrairement au chèque énergie “fioul” et chèque énergie “boisdont vous devez en faire la demande sur le site du gouvernement.

AAH : comment percevoir le chèque énergie pour les titulaires de cette aide de la CAF ?

Les personnes qui perçoivent l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) peuvent donc très bien prétendre au chèque énergie sous respect de certaines conditions. Vérifier gratuitement votre éligibilité au chèque énergie via le simulateur du gouvernement.

publicité

Le chèque énergie est attribué aux personnes résidant dans un logement imposable à la taxe d’habitation (même exemptées). Pour en bénéficier, il faut impérativement avoir déclaré ses revenus auprès du fisc.

Pour le chèque énergie classique, il faut que les revenus annuels d’une personne seule ne dépassent pas 10 800 euros. Versé à 5,8 millions de ménages chaque année, son montant oscille entre 48 à 277 euros selon les ressources.

Le chèque énergie exceptionnel est quant à lui, accordé aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 17 400 euros. Son montant va entre  100 et 200 euros.

Aussi, tous les bénéficiaires de l’AAH disposant de ressources inférieures à ces plafonds, peuvent donc très bien obtenir ces chèques.

Les titulaires de l’AAH doivent obligatoirement remplir un formulaire sous peine de sanction. Ce document a été envoyé par la CAF à une partie des allocataires, et doit être complété et renvoyé instantanément.

publicité